PUBLICITÉ

Maladies cardiovasculaires: repérez vos facteurs de risque

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 02/11/2009 - 00h00
-A +A

Le risque cardiovasculaire dépend de nombreux facteurs de risque. On ne peut rien contre certains risques, comme les facteurs héréditaires par exemple. En revanche, d'autres sont parfaitement évitables. Encore faut-il les connaître pour agir...

PUB

Les facteurs de risque non modifiables


Vous ne pouvez rien contre ces facteurs de risque. Il est cependant important de les connaître et d'en tenir compte.

Le sexe
Les hommes sont plus à risque de maladie cardiovasculaire que les femmes. Mais attention, les femmes ne sont pas pour autant à l'abri des maladies cardiovasculaires. D'ailleurs, passé la ménopause et avec l'augmentation de l'espérance de vie, leur risque rattrape vite celui des hommes à partir d'un certain âge.

L'âge
Le risque de maladie cardiovasculaire augmente avec l'âge. Globalement, le risque augmente plus fortement à partir de 65 ans, chez les hommes et les femmes.

Les antécédents familiaux
Le fait d'avoir des parents proches (du 1er degré: père, mère, frère, soeur) ayant souffert de troubles cardiovasculaires à un âge précoce (avant 55 ans pour un père ou un frère et avant 65 ans pour une mère ou une soeur) augmente votre propre risque cardiovasculaire.

Les antécédents personnels
Si vous avez déjà souffert de problèmes cardiovasculaires (infarctus, pontage cardiaque, accident vasculaire cérébral, artérite), vous présentez un risque cardiovasculaire global accru.

Les risques modifiables


Les facteurs biologiques
L'hypertension artérielle, l'excès de mauvais cholestérol ou une carence en bon cholestérol, le diabète et l'insuffisance rénale représentent tous des facteurs de risque importants pour votre santé cardiovasculaire. Il est donc impératif de lutter contre ces affections et de surveiller vos indices biologiques régulièrement: mesure de la tension, mesure du taux de cholestérol, de la glycémie, etc.
Le surpoids favorisant l'apparition de toutes ces anomalies, il est donc à considérer également comme un facteur de risque. De même, un tour de taille excessif (abdomen) représente un puissant facteur de risque à part entière. Celui-ci ne doit pas dépasser 102 cm pour un homme et 88 pour une femme.

L'hygiène de vie
Certaines habitudes de vie sont bien connues pour contribuer au risque cardiovasculaire:
- Fumer
- Consommer trop d'alcool (pas plus de 7 à 14 verres par semaine)
- Ne pas manger suffisamment de fruits et légumes (moins de 5 portions par jour)
- Trop de viande rouge
- Peu de poisson
- Alimentation trop riche en graisses animales
- Sédentarité

Ces facteurs d'hygiène de vie sont parfaitement modifiables. Pour diminuer votre risque cardiovasculaire, passez à l'action dès maintenant, quel que soit votre âge.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 02/11/2009 - 00h00 Association Pôle du coeur, www.poleducoeur.fr
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Diabète de type 2: quel est mon risque de diabète? Publié le 18/06/2012 - 10h28

Êtes-vous à risque de diabète? Pour le savoir, listez vos facteurs de risque. Ensuite, discutez-en avec votre médecin, un dépistage du diabète pouvant se révéler judicieux. Celui-ci repose sur une simple prise de sang à jeun, mesurant votre glycémie...

Cancer de l'estomac, qui est à risque ? Publié le 10/09/2013 - 17h26

Maladie dangereuse même si le nombre de cas mortels diminue régulièrement, le cancer de l'estomac présente une composante héréditaire. Il est cependant surtout lié à des facteurs environnementaux et notamment à certaines habitudes alimentaires.

Prévention de l'AVC: mangez du chocolat! Publié le 08/04/2013 - 18h11

À condition de bien le choisir et de ne pas en abuser, le chocolat est considéré comme un aliment santé . En effet, on lui attribue des vertus notamment protectrices contre la dépression, les cancers et les maladies cardiovasculaires . Le chocolat co...

Plus d'articles