PUBLICITÉ

Maladies cardiaques: dépression et colère comme facteurs de risque

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/03/2009 - 00h00
-A +A

Deux études publiées très récemment établissent un lien clair entre dépression, colère et maladies coronariennes. Des données importantes, mais difficiles à interpréter.

PUB

Colère, dépression et maladie cardiaque: le lien confirmé


L'idée que les émotions négatives - dépression, colère, agressivité… sont mauvaises pour la santé est présente dans la "sagesse populaire" depuis des temps immémoriaux, et elle a déjà fait l'objet d'une étude anglaise. Plus récemment, les experts sont intéressés par deux études de grande ampleur publiées en mars 2009 dans le journal du collège américain de cardiologie. L'une d'elles, menée sur plus de 63 000 femmes entre 1992 et 2004, s'attache au lien entre dépression et maladies cardiaque. La mort subite due à des problèmes cardiaques serait plus de deux fois plus fréquente chez les femmes qui ont des symptômes de dépression sévère que chez celles qui ne sont pas dépressives!
Autre travail de recherche, une méta-étude portant sur 44 études différentes menées aux Etats-Unis, en Australie, en Asie et en Europe. Elle montre que les adultes chroniquement en colère sans antécédents de maladies cardiaques ont 19% de chances en plus de développer ces maladies. Et pour ceux qui sont malades du cœur, la colère reste mauvaise conseillère: elle augmente le risque de mauvais pronostic de 24%.

Lien entre émotions négatives et maladie cardiaque: quelles conclusions en tirer?


Rien n'est évident
Le lien est donc prouvé, mais pas réellement expliqué. En effet, nous ne pouvons pas savoir en nous basant sur ces statistiques si ce sont les émotions négatives qui causent les troubles cardiaques… ou l'inverse.
Des précautions à prendre pour protéger son cœur
Quoi qu'il en soit, la relation est assez manifeste pour justifier quelques précautions. Ainsi, si vous souffrez du cœur, pensez à soulever la question de la dépression avec votre médecin. Et inversement, si vous êtes dans un état dépressif, ou de nature très colérique, surveillez votre santé cardiaque avec attention. Malheureusement, aucune de ces deux études ne prouve que traiter la dépression ou les sentiments de colère ne diminue le risque cardiaque.
Une interrogation importante
Celle qui est consacrée à la dépression a même établi un lien positif entre l'utilisation d'antidépresseurs et le risque de mort subite. Cependant, cette association est encore très floue, et ses causes restent complètement inconnues. Des recherches bien plus approfondies sont donc nécessaires avant de conclure sur le sujet.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/03/2009 - 00h00 Journal of the american college of cardiology, mars 2009; www.webmd.com
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La douleur est un symptôme de la dépression Publié le 04/06/2013 - 13h08

Tristesse, perte d'intérêt, ralentissement, pensées suicidaires… sont des symptômes bien identifiés de la dépression. Beaucoup moins connues et donc peu prises en charge sont les douleurs corporelles comme des lombalgies ou l'arthrite. Or, ne pas rec...

Diabète et dépression: deux maladies liées Publié le 15/05/2012 - 11h38

Le diabète et la dépression sont deux maladies fréquentes... et fréquemment présentes chez une même personne . Une étude américaine menée sur plusieurs milliers de femmes vient de montrer que souffrir de diabète augmente le risque de dépression , et...

Dépression : des symptômes peu connus ! Publié le 21/08/2015 - 10h31

Plus d’un Belge sur dix fera face à une dépression au moins une fois dans sa vie. En connaissez-vous tous les signes ? Sommeil , mémoire , concentration peuvent aussi être affectés.

Plus d'articles