PUBLICITÉ

Un logo synonyme de qualité pour la parapharmacie!

Publié par Aurélie Bastin, Journaliste santé le 06/03/2007 - 00h00
-A +A

Pilules amincissantes, nutriments et produits cosmétiques à base de plantes fleurissent depuis quelque temps dans les rayons des pharmacies. Pour aider le consommateur à faire son marché, l'Association Pharmaceutique Belge (APB) a donc décidé de lancer un nouveau label de qualité pour les produits de parapharmacie.

PUB

Nutriments, produits de soins, compléments à base de plantes...

De plus en plus souvent confondus avec les médicaments, les produits de parapharmacie ont non seulement franchi les portes des grandes surfaces... mais aussi celles des pharmacies! Environ 70 millions de produits de parapharmacie sont en effet vendus chaque année dans les 5.200 officines belges. Un marché en augmentation constante, à l'instar du secteur des vitamines, minéraux et compléments alimentaires, consommés régulièrement par près d'un belge sur deux (1).

Informations et contrôles renforcés

Les contrôles de base n'étant pas toujours suffisants pour écarter totalement les risques qu'un produit non-conforme se retrouve sur le marché, le nouveau label de l'APB (une croix verte cochée d'un V) garantit désormais au consommateur un produit de qualité dont les propriétés ont bel et bien été avérées. Une mesure plus que nécessaire... D'après une étude menée par le CRIOC (Centre de Recherche et d'Information des Organisations et des Consommateurs), 70% des consommateurs estiment en effet que certaines firmes diffusent une publicité mensongère ou omettent de fournir des informations quant à leurs produits (2).

Publié par Aurélie Bastin, Journaliste santé le 06/03/2007 - 00h00 Source: Dossier de presse de l'Association Pharmaceutique Belge "Label APB: nouveau label de qualité pour les produits de parapharmacie", février 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Médicaments : plus OU moins chers ? Mis à jour le 23/12/2002 - 00h00

A partir du 1er janvier 2003, certains médicaments coûteront moins chers ; d'autres en revanche ne connaîtront pas cette baisse de prix et, enfin, certaines boîtes coûteront plus chers. Cette valse de prix a différents motifs…

Plus d'articles