PUBLICITÉ

Le lapin domestique

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 18/05/2005 - 00h00
-A +A

Nombreux sont ceux qui craquent devant cette adorable petite boule de poils aux longues oreilles. Mais pour lui offrir des conditions de vie saine, il est nécessaire de bien le connaître.

PUB

Une miniature bien sympathique

Il existe de nombreuses races de lapin que l'on peut classer en 4 catégories : les races géantes (4,5 à 8 kg), moyennes (2,5 à 5 kg), légères (3 kg) et naines (800g à 2 kg). Si les deux dernières sont fréquemment rencontrées dans nos maisons, la star des lapins de compagnie est le lapin nain. Il se décline en de nombreux types et couleurs de poils : le polonais (blanc aux yeux rouges ou bleus), les nains de couleurs (unicolores, à marques,…), les nains béliers (oreilles tombantes) et les nains à fourrure (angora, rex, satin). Avec des soins adéquats, votre petit lapin peut vivre à vos côtés pas moins de 7 à 10 ans. Ne l'adoptez pas s'il a moins de 2 mois : avant cet âge, il a besoin de sa mère pour démarrer sainement dans la vie !

Comment le loger ?

Une cage spacieuse, garnie de copeaux de bois et de paille et placée dans un endroit calme à l'abri des courants d'air conviendra parfaitement à vos petits pensionnaires. Le lapin étant un animal sociable, il est préférable de le faire cohabiter avec des congénères. Cette cohabitation n'est possible en cage qu'entre deux femelles se connaissant depuis leur jeune âge ou entre femelles et mâles castrés. En effet, deux mâles se livreraient à des combats, et un couple aurait rapidement une descendance plus qu'envahissante : après une gestation de 1 mois, la lapine met au monde 2 à 5 lapereaux qui sont eux même capable de se reproduire dès 5 à 8 mois !

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 18/05/2005 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Les maladies dentaires des lapins Mis à jour le 02/03/2005 - 00h00

Le lapin nain est devenu un animal de compagnie courant. Il faut savoir que les problèmes dentaires sont fréquents chez ces petites " boules de poils ". Toutefois, leur incidence peut être réduite par l'usage d'une alimentation adéquate.

Crottes d'animaux : un mets de choix pour votre chien ? Mis à jour le 27/07/2005 - 00h00

" Quelle horreur ! Mon chien mange des crottes ! " Vous avez peut être eu cette réaction lorsque vous avez observé votre ami canin dévorer ses propres selles ou celles d'un autre animal. Ce phénomène peu ragoûtant (de notre point de vue d'être humain...

Plus d'articles