PUBLICITÉ

Lampes à bronzer : attention danger !

Publié par Dr Agnès Lara Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/02/2002 - 00h00
-A +A

L'usage des appareils de bronzage multiplie par deux le risque de cancer de la peau. C'est ce que viennent de démontrer des dermatologues du New Hampshire. Ce risque est encore augmenté chez les personnes s'étant exposée jeunes aux rayons UV de ces appareils. Des résultats qui doivent inciter à en limiter l'usage.

PUB

La mode des teints halés, a incité les gens à s'exposer davantage au soleil au cours des trente dernières années. Le nombre de cancer de la peau a augmenté de manière inquiétant, démontrant l'existence d'une relation de cause à effet entre exposition au soleil et apparition de cancers. Aujourd'hui, celle-ci est largement admise. Or, les effets néfastes de la lumière du soleil tout comme le bronzage ne sont dus qu'à une seule composante de la lumière du soleil, les rayonnements UV. C'est la raison pour laquelle on utilise des lampes UV dans les instituts de beauté. Les mêmes causes engendrant les mêmes effets, il y avait alors fort à parier que l'utilisation de ces appareils devait également engendrer des cancers cutanés, mais on manquait jusqu'à présent de données quantitatives pour évaluer le risque.

Moins d'UV, svp !

Des dermatologues viennent de palier ce manque. Ils se sont intéressés à l'utilisation de ce type de matériel chez des sujets âgés de 25 à 74 ans qui avaient tous été hospitalisés pour un cancer de la peau. Ces personnes ont été comparées à d'autres vivant dans la même région mais ne possédant pas d'antécédents de tels cancers. Il s'avère que les personnes, homme ou femme, qui avaient utilisé des lampes à bronzer au moins une fois dans leur vie, étaient beaucoup plus nombreux à présenter un cancer de la peau que ceux qui n'y avaient jamais eu recourt. Il faut également noter que statistiquement, ces personnes s'exposaient au soleil plus fréquemment, avaient une peau plus réactive lors des expositions et avaient enregistré un nombre plus élevé de coups de soleil sévères.Globalement, les médecins estiment que l'utilisation des appareils de bronzage augmente le risque de cancer de la peau d'un facteur 2, avec une fourchette allant de 1,5 à 2,5 suivant les types de cancer. L'augmentation du risque est identique chez les hommes et les femmes. En revanche, il est majoré chez les sujets s'étant exposés précocement aux UV dans leur vie.Les résultats de cette étude doivent donc inciter à la prudence et l'on ne saurait que trop recommander la modération dans l'usage de ce type d'appareil. Les jeunes filles surtout, particulièrement attentives à leur aspect physique et sensibles à la mode, y ont de plus en plus recourt. Leurs parents doivent donc être informés pour tempérer leurs excès. Après tout, au 17e siècle, la mode était à la peau blanche et laiteuse. Les modes passent, alors laissons les passer et préservons notre capital santé.Site Fédération Belge contre le Cancer

Publié par Dr Agnès Lara Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/02/2002 - 00h00 Cancer Inst 2002; 94 :224.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pourquoi déconseille-t-on les UV artificiels? Publié le 01/03/2011 - 17h33

L'exposition au soleil étant déconseillée, tant vis-à-vis du risque de cancer de la peau que du vieillissement accéléré, il est inutile d'en rajouter en allant s'allonger sous les lampes à UV du centre de bronzage du coin. Et ce, même si les diktats...

Soleil et cancer de la peau : questions / réponses Publié le 31/07/2013 - 16h10

Le nombre de cas de cancers de la peau a très fortement augmenté au cours des dernières décennies. Certaines tumeurs détectées tôt sont bénignes, d’autres peuvent être redoutables, c’est le cas des mélanomes, la forme la plus grave des cancers de la...

Cancer de la peau: tout se joue dans l'enfance Mis à jour le 19/04/2010 - 00h00

Les cancers de la peau sont en très forte augmentation, et certains sont particulièrement dangereux. L'idéal est de les dépister tôt en examinant régulièrement sa peau, car plus les traitements sont initiés tôt, plus ils sont efficaces. Mais le mieux...

Plus d'articles