PUBLICITÉ

Laissons le bonheur venir par surprise...

Publié par Dr Catherine Solano le 26/08/2008 - 00h00
-A +A

Nous avons tous envie d'être heureux, mais nous avons souvent des idées fausses sur ce qui nous rendrait vraiment heureux. Il existe en effet une sorte de distorsion de l'imaginaire qui nous empêche de voir en face la réalité.

PUB

Qu'est-ce qui nous rendrait heureux?

Si l'on vous demande ce qui vous rendrait heureux, vous répondrez peut-être: réussir un examen, trouver un travail intéressant, gagner de l'argent, trouver l'amour, fonder une famille, être reconnu artistiquement… Pourtant, ces souhaits que vous avez envie de réaliser, vous ne savez pas réellement s'ils vous rendraient heureux.
Il semblerait en effet que nous ayons tendance à surestimer le bonheur que nous apporte la réalisation de nos souhaits. Il est par exemple démontré que les milliardaires, qui ont pourtant investi beaucoup d'énergie dans leur enrichissement, ne sont pas plus heureux que les personnes financièrement à l'aise sans pour autant être riches.
Cette différence entre les envies et ce qui rend vraiment heureux vient de ce que nous n'imaginons pas vraiment ce qui se passerait si nous réalisions nos rêves. Il faudrait pour cela imaginer que ca y est, vous êtes recu à votre examen, vous avez un enfant, vous êtes riche... Imaginez votre journée dans ces circonstances. Seriez-vous vraiment plus heureux? Généralement, vos rêves réalisés vous apportent un plaisir, un contentement, une fierté, mais pas forcément du bonheur. Ils entraînent aussi à se fabriquer d'autres rêves, dans une course sans fin vers plus de bonheur.

Et si l'imprévu pouvait vous rendre heureux au jour le jour?

Ce qui peut rendre heureux au quotidien, c'est peut-être de lâcher prise. Ne plus vous fixer uniquement sur vos buts en pensant qu'il vous faut à tout prix les réaliser, mais plutôt d'accueillir ce qui vient, ce que la vie vous offre. C'est de vous ouvrir à l'imprévu. Car cela vous extirpe de vos scénarios pré-établis qui se déroulent dans votre tête. La vie vous fait des cadeaux et si vous leur souriez, vous en ressentirez un bien fou. Cela demande de la souplesse, de l'adaptation, de l'imagination. Cela demande aussi de ne pas foncer vers votre but avec des Œillères, mais de rester attentif et curieux à tout ce que vous rencontrez sur le chemin: les expériences, les rencontres, les découvertes, les personnes…
Ainsi, ce que vous attendez ne vous donnera jamais plus que ce que vous imaginez. Car il existe deux choses terribles: réaliser ses rêves (vous vous trouvez alors sans rêve), et ne pas réaliser ses rêves (vous êtes terriblement frustré). L'inattendu, au contraire peut vous rendre heureux comme un cadeau que vous n'attendiez pas et qui est donc toujours un plus.

Pourquoi n'avons-nous pas plus conscience de ces fonctionnements? C'est que notre société marchande cultive la pensée que si vous avez ce que vous désirez, vous serez plus heureux. C'est le ressort même de la publicité qui vous incite à désirer toujours plus pour vendre! Alors, si vous parvenez à vous éloigner de cette influence, à prendre un peu de distance avec vos souhaits les plus chers (sans pour autant les renier), ne plus être dupe du bonheur qu'ils peuvent vous apporter, vous ouvrir à l'imprévu, cela peut vous permettre de faire un pas vers le bonheur.

Publié par Dr Catherine Solano le 26/08/2008 - 00h00 François Vézina, Cerveau et psycho, janvier 2008
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Une nouvelle vision du monde pour plus d'optimisme Mis à jour le 26/01/2009 - 00h00

"La permanence du bonheur", c'est l'expression qu'utilise Martin Seligman (1) pour qualifier une qualité essentielle à ses yeux, celle d'avoir confiance en l'avenir. Ce psychiatre américain travaille depuis des années sur la psychologie positive, ou...

Plus d'articles