Les jeunes et la pilule: bien trop d'idées préconçues!

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/04/2011 - 14h45
-A +A

La plupart des adolescents sont conscients qu'il est important de se protéger lors d'un rapport sexuel… Mais rares sont ceux qui s'y connaissent sérieusement en matière de contraception. Le point sur les préjugés.

PUB

Les connaissances des jeunes en matière de sexualité et de contraception sont plutôt incomplètes, et parfois même carrément erronées. C'est en tout cas ce qu'il ressort d'une étude réalisée auprès de 600 adolescents belges. Précisons que parmi les jeunes interrogés…

  • 32% sont absolument incapables de définir les propriétés d'une bonne contraception,
  • 20% considèrent encore que le retrait avant éjaculation constitue un moyen de contraception efficace!

 

En outre, la pilule, qui est considérée par les ados comme un contraceptif fiable et qui est par ailleurs très utilisée, fait encore l'objet de nombreuses idées recues. Le point sur la question: 

  • La pilule ne provoque pas le cancer: aucune étude n'a démontré une relation de cause à effet entre les deux. Il semblerait même, au contraire, que la pilule soit protectrice contre les cancers de l'ovaire et de l'endomètre.
  • La pilule ne rend pas stérile.
  • Une éventuelle prise de poids? Des changements de poids on en effet été notés chez certaines femmes. Mais une chose est sûre: notre ligne dépend avant tout de notre hygiène de vie (alimentation saine, pratique régulière d'un sport).
  • Un arrêt momentané conseillé? Les femmes en bonne santé et qui ne fument pas peuvent utiliser sans crainte et aussi longtemps qu'elles le désirent la pilule, qui est un contraceptif parfaitement "réversible". Et ce quelle que soit la durée de son utilisation. Une pause n'est donc absolument pas nécessaire.
  • Après 40 ans, les femmes peuvent tout à fait continuer à prendre la pilule.

 

Par contre, il est important de signaler que les femmes qui prennent la pilule devraient éviter de fumer. Certes, le tabac n'a pas besoin d'être associés à des contraceptifs oraux pour être nocif. Mais l'association des deux est détonante (augmentation des risques cardio-vasculaires). A éviter donc. Dernière précision, de taille: la pilule ne protège évidemment pas du Sida ni des MST (Maladies Sexuellement Transmissibles). C'est pourquoi il est conseillé, surtout aux adolescents, d'utiliser des préservatifs.

Initialement publié par Catherine Rasse, journaliste médicale le 01/07/2003 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/04/2011 - 14h45

Enquête de la société Medistrat-TNS Dimarso, réalisée auprès de 400 filles et 200 garçons âgés de 12 à 18 ans, dans toute la Belgique.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La pilule fait-elle grossir ? Publié le 22/09/2014 - 14h07

De nombreuses femmes sont persuadées que la pilule (ou contraception orale), est responsable d'une augmentation du poids. Qu'en est-il réellement ? La pilule fait-elle vraiment grossir&nbsp?

Après 8 ans de pilule, on change de contraception Mis à jour le 02/10/2007 - 00h00

La pilule est-elle associée à un risque ou à un bénéfice vis-à-vis des cancers ? Jusqu'à présent, les études étaient en faveur d'un effet protecteur de la contraception orale sur les cancers . Tout en confirmant cette relation avantageuse, une nouvel...

Plus d'articles