PUBLICITÉ

Je jardine sans pesticide

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/05/2012 - 17h02
-A +A

Les pesticides sont des substances chimiques toxiques largement utilisées pour protéger les cultures des insectes, des champignons et autres mauvaises herbes. Les agriculteurs en déversent à gogo dans les champs, mais nous aussi, dans notre propre jardin...

Comment remplacer les pesticides domestiques et jardiner au naturel?

PUB

Une belle pelouse sans pesticides, sans mousse ni herbes folles

  • Favorisez le désherbage manuel (binette, couteau à désherber...).
  • Contre la mousse, utilisez un scarificateur.
  • Ne disséminez pas les graines des plantes indésirables: fauchez les plantes annuelles avant l'apparition des fleurs ou au moment de leur floraison.
  • Lors de l'ensemencement de votre pelouse, choisissez un gazon approprié à la situation (type de sol, conditions d'humidité...) et à son utilisation (terrain de jeu, pelouse d'agrément...).
  • Utilisez des plantes couvre-sol sur les surfaces à l'ombre et couvertes de mousse.
  • Aérez le sol pour améliorer la rétention de l'eau et la circulation de l'air (l'asphyxie favorise la prolifération des mousses).
  • Lorsque vous tondez (à une hauteur d'environ 5-10 cm), laissez l'herbe coupée sur le sol.
  • Faites une analyse de sol en automne. Un amendement calcique (chaux...) peut être nécessaire pour rétablir le pH et ainsi limiter le développement des mousses et des herbes folles.

Mon potager bio

  • Les paillis (organiques ou plastiques) sont indispensables pour:
    • éviter les herbes indésirables et donc la concurrence avec vos plantations,
    • conserver l'humidité (1 paillage = 2 arrosages),
    • maintenir un peu de matière, ce qui favorise la vie biologique du sol et limite le tassement.
  • Comme pour la pelouse, utilisez des plantes couvre-sol sur les surfaces à l'ombre et couvertes de mousse.
  • Plantez des variétés connues pour mieux résister que d'autres aux maladies les plus courantes: mildiou, rouille, cloque...
  • Utilisez des engrais verts réservés pour le potager. Ce sont des plantes qui, après la récolte, occuperont rapidement la terre restée nue, l'entretiennent et la protègent.
  • Compostez vous-même vos déchets pour obtenir un engrais naturel, complet, gratuit, qui favorise la vie du sol et limite d'un tiers la poubelle de déchets ménagers.
  • Pour vous débarrasser des insectes nuisibles, installez des abris pour animaux dits auxiliaires, coccinelles, perce-oreilles, hérissons, ménages...
  • Installez également des haies fleuries afin d'accueillir et nourrir des animaux et insectes auxiliaires (oiseaux, coccinelles, carabes...) et de détourner les indésirables de vos plantations.
  • Utilisez des pièges ou des barrières contre les animaux nuisibles (pièges à taupes, à limaces, voile anti-insectes, filet de protection contre les oiseaux...).
Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 07/06/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/05/2012 - 17h02

Maison de la consommation et de l'environnement, http://www.mce-info.org/pesticides.php.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Savez-vous éviter les pesticides au jardin ? Mis à jour le 07/06/2011 - 10h20

Les pesticides sont des produits phytosanitaires tels que les fongicides, les herbicides et les insecticides. Certes, ils protègent dans une certaine mesure nos plantations contre les insectes et certaines maladies, et permettent d’éliminer les mauva...

Jardin : une belle pelouse sans pesticides Publié le 27/08/2014 - 11h32

Entretenir un jardin et une belle pelouse sans utiliser de produits chimiques dangereux, c’est possible ! Il existe des produits bio et des techniques qui respectent l’environnement et qui ne vous exposent pas, ni vous ni vos enfants, à des produits...

Un jardin hypoallergénique en neuf leçons Publié le 06/08/2015 - 16h39

A force de modifier notre paysage, nous avons introduit en quantité importante des espèces végétales allergisantes et développé de nouvelles allergies. Ne faites pas la même erreur dans votre propre jardin : aménagez-vous un jardin hypoallergénique !...

Profiter de son jardin sans finir aux urgences Publié le 05/04/2016 - 16h35

Chaque année, le jardin est le théâtre de milliers d’accidents. Pour profiter du vôtre en toute sécurité, c’est le moment de vérifier s’il est sûr et de réviser les bons réflexes. Petit tour d’horizon en 10 étapes.

Plus d'articles