PUBLICITÉ

J'arrête le tabac avec mon médecin

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 04/12/2007 - 00h00
-A +A

Il est temps que les candidats à l'arrêt du tabac (60% des fumeurs) s'adressent à leur médecin. Pourquoi? Parce que sans aide, très peu y parviennent. Quel est l'enjeu? La vie tout simplement.

PUB

Rien n'échappe au tabac

Pas un organe n'échappe aux dégâts du tabac: maladies pulmonaires, cardiovasculaires, ORL, digestives, cancer du poumon, du rein, de la vessie, troubles sexuels, et d'autres encore sont le lot des esclaves de la cigarette (ou du cigare, de la pipe…). Le décès d'un homme sur cinq est lié au tabac… alors que la mortalité par le tabagisme est la première cause de mort évitable. Même l'exposition passive est mortelle puisqu'elle augmente le risque d'infarctus de 30%!
Les personnes atteintes de bronchite chronique (bronchopneumopathie chronique obstructive) sont à 90% des fumeurs et des milliers meurent de cette maladie chaque année… Même les troubles de la sexualité ne semblent pas arrêter les fumeurs puisque 60 à 80% des troubles de l'érection surviennent chez des fumeurs. En effet, le tabac n'affecte pas que l'arbre pulmonaire. Les artères et autres petites artérioles sont toutes touchées.

Il n'y a pas de petite consommation tabagique

Avec le tabac il n'existe pas de seuil: plus on fume, plus les dangers sont grands. Ce qui signifie également que les risques apparaissent dès la première cigarette et même avec une consommation très faible.
De la même facon, l'arrêt de l'intoxication s'accompagne d'améliorations quasi immédiates (odorat, risque cardiovasculaire…), même si le risque pulmonaire par exemple met plusieurs années avant de baisser significativement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 04/12/2007 - 00h00 Le Quotidien du médecin, 18 octobre 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le tabac porte atteinte à la vie sexuelle Mis à jour le 14/12/2001 - 00h00

Il n'est plus besoin de répéter que le tabac nuit à la santé ! Plusieurs études convergent aujourd'hui pour affirmer la nocivité du tabac sur la vie sexuelle non seulement de l'homme mais aussi de la femme.

Stop au tabac ! Mis à jour le 01/06/2004 - 00h00

Pour répondre à la demande d'un tiers des fumeurs désireux d' arrêter de fumer , notre pays s'est doté d'une . Elle est opérationnelle à partir de ce 1er juin 2004.

Tabac : arrêt brutal ou progressif ? Publié le 13/10/2016 - 16h51

L' arrêt total et brutal du tabac est une stratégie difficile et souvent vouée à l'échec. Une alternative est de réduire progressivement sa consommation de tabac , en s'aidant des substituts nicotiniques (patches, gommes, comprimés). Ces derniers per...

Plus d'articles