PUBLICITÉ

INTERVIEW : Comment gérer une personnalité hystérique ?

Publié par Psychonet Production le 04/02/2003 - 00h00
-A +A

Qu'appelle-t-on une personnalité hystérique et comment la reconnaît-on ? Comment vivre au quotidien avec cette dernière ? L'éclairage du Docteur Phillipe Ribeyre, psychiatre à l'Hôpital Sainte-Anne à Paris.

PUB

e-sante : Quelle est votre définition d'une personnalité hystérique ?Dr Phillipe Ribeyre : La personnalité hystérique se caractérise d'abord par sa grande demande affective. Malheureusement, cette demande se cache sous un jeu de séduction érotique. Par ailleurs, les personnalités hystériques sont excessives dans leurs réactions et ont tendance à exagérer la réalité. Ce sont des personnes (souvent des femmes) dont l'affectivité est " à fleur de peau ", très sensibles à toutes les marques d'affection de leur entourage. Ceci conduit à une grande suggestibilité : pour être certaines d'être toujours aimées, elles se plient à l'autre et n'ont donc pas une grande force de caractère.

e-sante : Quels sont les symptômes les plus fréquemment observés ?Dr Phillipe Ribeyre : Les personnalités " hystériques " se caractérisent souvent par leur intolérance à la frustration qui s'exprime alors par des débordements affectifs comme la " crise de nerfs " et les pleurs. Parfois, le sentiment de frustration est tellement fort qu'il pousse à la tentative de suicide. Quand la personnalité hystérique vit un conflit trop difficile, elle peut exprimer son mal-être par des troubles somatiques comme les douleurs (mal au dos, migraines, etc.) ou des attaques de panique.

e-sante : Quels conseils pratiques pouvez-vous donner à l'entourage de ces personnes ?Dr Phillipe Ribeyre : Il faut réussir à " ne pas rentrer dans leur jeu ", sans pour autant banaliser leur souffrance. S'efforcer de rester objectif et sérieux face à leurs débordements affectifs et rester vigilant car ces personnes ont tendance à abuser facilement des médicaments psychotropes (tranquillisants, somnifères, etc.). Les thérapies les plus conseillées pour ce type de troubles sont les psychothérapies psychanalytiques, les psychothérapies de soutien et la relaxation.

Publié par Psychonet Production le 04/02/2003 - 00h00 Psychonet Production
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
L'hystérie Mis à jour le 28/01/2003 - 00h00

Le terme hystérique est entré dans le langage courant, mais peu connaissent son origine et sa signification.

Hystérie : quels symptômes ? Publié le 01/07/2014 - 17h58

Hystérie , ce terme, souvent utilisé dans le langage courant, signifie généralement dans ce contexte des choses assez diverses. Tu es hystérique signifie parfois : « tu t’énerves pour rien », « tu en rajoutes vraiment » ou encore « je ne comprends ri...

Les personnalités anxieuses et paranoïaques Mis à jour le 11/11/2003 - 00h00

Nous côtoyons tous, dans notre entourage, qu'il soit familial, amical ou professionnel, des personnes avec lesquelles les relations ne sont jamais si simples, voire même le plus souvent difficiles. Mieux repérer et comprendre ces personnes que les ps...

Plus d'articles