PUBLICITÉ

Insomnie, légère, modérée ou sévère?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/02/2012 - 16h49
-A +A

Les répercussions d'une insomnie peuvent être considérables sur la qualité de vie. Mieux vaut consulter son médecin rapidement, même pour une insomnie légère. Encore faut-il savoir évaluer la sévérité d'une insomnie.

PUB

Comment évaluer la sévérité d'une insomnie?

Selon certaines études, la sévérité de l'insomnie s'évalue en fonction de la présence du nombre de paramètres perturbés: difficulté d'endormissement, réveils nocturnes avec incapacité à se rendormir, sommeil non réparateur. Ainsi, une insomnie est estimée sévère si on relève au moins deux de ces paramètres, au moins trois fois par semaine sur un mois, avec séquelles diurnes (durant la journée).

Sinon, on peut retenir les critères de sévérité suivants:

Insomnie légère

Fréquence: 1 nuit par semaine
Retentissement diurne: faible.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/11/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/02/2012 - 16h49

Recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) française, décembre 2006.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Insomnie : des critères de diagnostic très précis Mis à jour le 23/10/2007 - 00h00

Un Francais sur trois manifeste au moins un des symptômes de l' insomnie , mais rares sont ceux qui en parlent à leur médecin. Or les répercussions sur la qualité de vie peuvent être particulièrement importantes. De son côté, le médecin dispose de re...

Insomnie : les techniques pour se rendormir Mis à jour le 07/03/2019 - 14h56

Tout le monde a des micro-réveils qui reviennent à la fin de chaque cycle de sommeil, toutes les 90 minutes environ. Les bons dormeurs ne vont pas les percevoir tandis que les personnes plus anxieuses vont avoir du mal à se rendormir, car les pensées...

Somnolence diurne excessive Mis à jour le 27/09/2005 - 00h00

Méconnue et sous diagnostiquée, la somnolence diurne excessive est pourtant très fréquente et handicapante dans la vie quotidienne. De plus, cette lutte pour maintenir un niveau d'éveil suffisant pour effectuer des tâches communes est source d'accide...

Plus d'articles