Insecticides: comment bien les utiliser?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/08/2009 - 00h00
-A +A

Aérosols, diffuseurs électriques ou stickers à votre, les produits insecticides sont bien utiles pour éloigner les insectes indésirables. Attention toutefois, ils ne sont pas totalement sans risque, d'où la nécessité de respecter certaines règles d'usage.

PUB

Les insecticides ne sont jamais totalement inoffensifs


Se débarrasser des insectes indésirables, et particulièrement de ceux qui piquent, comme les moustiques, n'est pas toujours si simple. On peut recourir classiquement aux insecticides, lesquels se présentent sous trois formes : les aérosols (protection ponctuelle), les diffuseurs électriques (protection durable) et les stickers.
Alors que les deux premiers diffusent un produit qui assomme ou tue les insectes, les stickers jouent un rôle d'appât en attirant les moustiques. A priori, ces derniers auraient un impact moindre sur la qualité de l'air.
En effet, les produits diffusés par les aérosols et les appareils électriques ne sont pas forcément dénués d'effets chez l'homme. Dans la grande majorité des cas les principes actifs utilisés sont des pyréthrines, des pyréthrinoïdes, des organophosphorés et des dérivés de la nicotine. Or on sait que les pyréthrines peuvent entraîner des réactions allergiques chez les sujets sensibles au pollen d'ambroisie notamment et provoquer des dermatites, des rhinites ou de l'asthme. Quant à l'azaméthiphos, un composé organophosphoré, il présente un niveau de toxicité, certes faible mais pouvant provoquer des irritations des muqueuses et induire une sensibilisation allergique.
Il est donc important de respecter certaines précautions avec les insecticides.

Précautions d'usage des insecticides


Stockez tous vos insecticides hors de portée des enfants.
Ne les utilisez pas en présence des enfants.
Évitez également de les utiliser en présence de femmes enceintes ou de personnes souffrant d'asthme ou d'allergie. Sinon, au minimum, évitez le recours aux diffuseurs électriques. Vous pouvez employer un aérosol en pulvérisant le lieu en leur absence et en évitant de pulvériser les lieux qu'elles seront susceptibles d'occuper.
Ne pulvérisez pas d'insecticide à proximité de la nourriture, d'ustensile de cuisine, de l'écuelle du chien ou du chat, d'un aquarium, etc.
Ne dépassez pas les quantités recommandées. S'il est indiqué qu'une seule pulvérisation suffit, évitez d'en faire 2, 3, voire davantage encore.
Ne pulvérisez pas à proximité d'une flamme ou d'une source de chaleur.
En cas de contact avec la peau, rincez abondamment à l'eau claire.
En cas d'ingestion, contactez immédiatement un centre antipoison (www.poisoncentre ou 070.245.245).
Limitez l'invasion des insectes lesquels sont particulièrement attirés par la nourriture. Installez des moustiquaires aux portes et aux fenêtres.
Privilégiez les méthodes naturelles : citronnelle, tapette à mouches, ruban à glu…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/08/2009 - 00h00 60 millions de consommateurs, juillet-août 2009.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Lutte anti-moustiques : bien choisir ses armes Publié le 13/06/2017 - 12h00

L'été arrive, la guerre contre les moustiques reprend. Pour la gagner, il faut surtout bien choisir son arme. Les produits répulsifs de synthèse sont peut-être les plus fiables, ils sont aussi nocifs pour la santé. Certains produits naturels à base d...

Quelles huiles essentielles contre les moustiques ? Mis à jour le 14/07/2015 - 17h13

Les moustiques , ça énerve, ça pique, ça démange et ça peut transmettre des maladies. Parmi les huiles essentielles , certaines éloignent ces indésirables de notre peau. Lesquelles et comment les utiliser ? Petite revue des plus efficaces et recettes...

Plus d'articles