PUBLICITÉ

L'huile essentielle de coriandre à l'attaque des bactéries !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/06/2014 - 14h03
-A +A

Le saviez-vous ?

L'huile essentielle de coriandre élimine très efficacement de nombreuses bactéries.

Elle pourrait donc être un allié dans la lutte contre les intoxications alimentaires et certaines infections.

PUB

La coriandre contre les bactéries : comment ça marche ?

Une étude publiée dans le Journal of Medical Microbiology d'août 2011 donne des éclaircissements sur les effets antibactériens de l'huile essentielle de coriandre (coriander sativum). Selon ses observations, l'huile essentielle de coriandre endommage la membrane des bactéries, ce qui entraîne leur mort.

Mais l'étude n'en est pas restée là. Elle a aussi testé la coriandre contre une douzaine de bactéries différentes, qui peuvent toutes nous rendre maladies.

Résultat : la bactérie E Coli, des salmonelles et des staphylocoques, dont certains étaient résistants aux antibiotiques, ont été éliminés. Seules deux bactéries ont résisté : Bacillus cereus (qui entraîne des infections ou intoxications d'origine alimentaire) et Enterococcus faecalis, qui est présente de manière normale dans nos intestins mais peut déclencher des infections graves.

Pour les auteurs, il est néanmoins clair que l'huile essentielle de coriandre a sa place dans les stratégies antibactériennes.

Huiles essentielles : rappel sur les règles de prudence…

Ce succès de l'huile essentielle de coriandre fera sûrement plaisir aux adeptes de ces produits naturels. Mais attention, très efficaces, les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution !

  • Toutes les huiles essentielles que l'on trouve dans le commerce n'ont pas la même concentration.
    Si vous avez besoin de désinfecter quelque chose, mieux vaut donc miser sur des produits plus standard.
     
  • Sauf avis d'un professionnel qualifié, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées pures.
    Ou alors pour faire le ménage… mais en aucun cas sur la peau, ou avalées. 
     
  • Si vous utilisez des huiles essentielles à des fins médicales, informez-en votre médecin.
    Il est en effet possible qu'elles aient des effets secondaires ou des interactions avec certains médicaments.
Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/10/2011 - 16h09 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/06/2014 - 14h03

Silva, F., Journal of Medical Microbiology, août 2011, vol. 60 no. 10 1479-1486

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Coriandre : quels bienfaits diététiques et santé ? Publié le 19/01/2015 - 16h12

La coriandre ne fait pas l’unanimité. Elle est plébiscitée dans de nombreuses régions du monde – Inde, Asie du Sud-Est, Moyen-Orient, Amérique du Sud... Mais chez nous, certains lui trouvent une odeur repoussante, voire un goût de savon. Au-delà des...

10 huiles essentielles pour un hiver en forme Publié le 23/02/2017 - 11h10

Diffuser des huiles essentielles dans votre intérieur permet de prévenir et de lutter contre les maux de l'hiver . Purifier, dépolluer, soigner, booster le moral ou le système immunitaire, tout ça en respirant, c'est possible ! À condition de bien ch...

Cellulite : pensez aux huiles essentielles ! Publié le 02/02/2016 - 15h25

Alimentation saine, activité physique régulière, massages sont les seules solutions vraiment efficaces contre la cellulite - et elles prennent beaucoup de temps. Vous pouvez cependant compter, pour un petit boost de ces solutions, sur les huiles esse...

Plus d'articles