Hernies : un danger pour la santé de votre chien.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 10/07/2007 - 00h00
-A +A

PUB

Hernie inguinale

Une masse molle et non douloureuse se situant à la jonction entre la face interne de la cuisse et l'abdomen peut correspondre au passage d'organes abdominaux au travers les anneaux inguinaux, orifices servant notamment à laisser descendre les testicules chez les chiens mâles et abritant divers vaisseaux et ligaments dans les 2 sexes. Cette situation est plus fréquemment rencontrée chez les chiennes adultes non stérilisées. Elle est plus rare chez les mâles et est en général congénitale chez eux, apparaissant surtout chez les jeunes Westie ou pékinois de moins de 3 mois dont les testicules tardent à descendre complètement. Si des organes abdominaux sont passés ou risquent de passer au travers l'orifice inguinal, une chirurgie est nécessaire afin de le fermer.

Hernie diaphragmatique

Rarement congénitale et le plus souvent d'origine traumatique, une brèche dans le diaphragme (organe jouant un rôle important dans la respiration et séparant le thorax de l'abdomen) laisse les intestins, parfois accompagnés d'une partie du foie, pénétrer dans le thorax. Les poumons ont ainsi moins de place pour se déployer et il en résulte une difficulté respiratoire chez le chien atteint. Cette affection nécessite une réparation chirurgicale du diaphragme et l'absence de traitement est souvent mortelle.


Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 10/07/2007 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB