PUBLICITÉ

Halloween : sans casser des oeufs

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 10/10/2006 - 00h00
-A +A

Originaire des États-Unis, Halloween a progressivement conquis l'Europe. En Grande-Bretagne, certaines dérives lors des festivités ont été enregistrées ces dernières années, menant à des mises en garde concernant le lancé d'Œufs crus.

PUB

Halloween : à fêter sans casser des oeufs

Les célébrations d'Halloween se pratiquent désormais dans toute l'Europe. Mais comme pour le risque de brûlures inhérent à l'utilisation des feux d'artifices, on se demande s'il ne faudrait pas ajouter une mise en garde contre les lancés d'Œufs crus, largement pratiqués en période d'Halloween.

Si les petits se déguisent et récoltent des friandises, les plus grands en profitent parfois pour s'adonner à un jeu plus dangereux, qui consiste à lancer des Œufs crus sur des passants, parfois même à vive allure comme depuis la fenêtre d'une voiture. Ces actes ne sont pas toujours sans conséquences. A Liverpool, on a dénombré plus d'une dizaine de cas de blessures oculaires graves consécutives à un jet d'Œuf. Effectivement, lancé avec force, un Œuf peut provoquer des atteintes du globe oculaire similaires à celles décrites avec les balles de squash.

Des atteintes oculaires parfois graves

Trois degrés d'atteinte ont été décrits. Le premier est qualifié de mineur avec un hématome de la paupière, une hémorragie sous la membrane conjonctive ou une abrasion de la cornée. Le second de moyen avec un traumatisme dû à une augmentation de la pression intraoculaire et le dernier de sévère avec une commotion de la rétine, un décollement de la rétine ou une brèche du globe oculaire.
Globalement, les blessures sont plutôt sévères et s'accompagnent majoritairement d'une perte d'acuité visuelle, parfois conséquente, voire irréversible avec des lésions post-traumatiques graves, une hémorragie ou encore une augmentation du risque de glaucome.
A noter que les victimes sont le plus souvent des hommes jeunes, de 28 ans en moyenne.

En conclusion, jeter des Œufs crus à la tête des passants n'est pas dénué de risque. Et même si ces risques sont globalement assez rares, ils peuvent être très sérieux et porter des atteintes graves à la vision. Alors mieux vaut fêter Halloween sans casser des Œufs et mettre en garde les jeunes et les moins jeunes contre les éventuelles conséquences du jeté d'Œufs crus.

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 10/10/2006 - 00h00 Stewart R. et coll., Emerg. Med. J., 23 : 756-8, 2006.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Attention, les salmonelles se cachent... Publié le 18/10/2012 - 11h25

Les salmonelles sont des bactéries très fréquentes dans notre alimentation . On pourrait presque dire qu'elles contaminent tous nos aliments. Toutefois, elles se développent lorsque les conditions sont favorables: chaleur et humidité participent beau...

Les œufs : comment bien les choisir ? Mis à jour le 31/03/2015 - 16h22

L’œuf est l’aliment le plus consommé dans le monde et aussi le plus vieux. De tout temps, les humains l’ont recueilli dans des poulaillers et s’en sont nourris car il leur apportait des protéines bénéfiques. Les œufs sont produits de façon quasi indu...

Brouillé avec l'oeuf ? Mis à jour le 02/12/2003 - 00h00

Riche en cholestérol, l'Œuf est souvent mis dans le même panier… et montré du doigt. Pourtant, ses atouts nutritionnels sont nombreux et des données récentes invitent même à se faire cuire un Œuf !

Le diabète marche sur des oeufs... Mis à jour le 09/03/2009 - 00h00

Les études de cohorte américaines associent la consommation d'oeufs avec le risque de diabète de type 2. L'effet serait dose-dépendant: plus on en mange, plus le risque s'élève. En d'autres mots, ne mettez pas tous vos oeufs... dans la même semaine.

Plus d'articles