PUBLICITÉ

Grossesse précoce : attention aux complications !

Publié par Dr Philippe Presles - Adaptation Dr Ph. Burton le 13/08/2002 - 00h00
-A +A

Avant 20 ans, les complications de la grossesse sont plus fréquentes. Les risques d'accouchement prématuré et de pré-éclampsie sont plus élevés.

PUB

La grossesse chez une jeune fille de moins de 20 ans est plus à risque que chez son aînée.Cette constatation provient d'une étude menée sur une quinzaine d'années à partir de plus de 14.700 adolescentes et 11.800 patientes plus âgées.Avant 20 ans, le risque d'accouchement prématuré est plus important. De même, le risque de présenter une pré-éclampsie est deux fois plus élevé. La pré-éclampsie correspond à un état pathologique apparaissant à partir de la 20e semaine de grossesse, caractérisé par une hypertension artérielle, une protéinurie (protéines dans les urines) et une prise de poids avec œdème. Cette anomalie de la grossesse est relativement fréquente puisqu'elle s'observe sous des formes plus ou moins graves dans environ 10% des grossesses.

La prévention est importante

Plus finement, les auteurs montrent que les très jeunes mères de 15 ans présentent un risque accru d'accouchement prématuré, d'hypotrophie et de pré-éclampsie, tandis qu'entre 15 et 19 ans, c'est la pré-éclampsie qui prédomine. Sans pouvoir affirmer que seul l'âge est le facteur responsable de cette différence, ces données confortent dans la nécessité de mettre en place des programmes préventifs adaptés aux adolescentes.

Des solutions existent

La vitamine E et la vitamine C pourraient aider à empêcher la pré-éclampsie.Une étude conduite à St Thomas' Hospital à Londres portant sur 283 femmes à haut risque de développer la maladie, a montré que de grosses doses de vitamines C et E données dans la deuxième moitié de grossesse pouvaient diminuer de 75% le risque de pré-éclampsie. Les experts estiment cependant, que ces résultats demandent confirmation par de plus grandes études avant d'être largement adoptés . La pré-éclampsie est une cause de souffrance fœtale qui peut pousser le gynécologue à pratiquer l'accouchement par césarienne. Les bébés dont le poids de naissance est inférieur à 1500gr sont fréquemment nés des suites d'une grossesse avec pré-éclampsie.

Publié par Dr Philippe Presles - Adaptation Dr Ph. Burton le 13/08/2002 - 00h00 Eure, Am. J. Obstet. Gynecol., 186: 918-920, 2002.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Eclampsie durant la grossesse: quels sont les risques? Publié le 17/08/2012 - 10h44

Moment d’intense bonheur pour beaucoup de femmes, la grossesse comporte néanmoins son lot de désagréments et de complications. L’éclampsie en fait partie. Assez rare, cette crise de convulsions est néanmoins très grave…

Plus d'articles