PUBLICITÉ

Grossesse: faut-il avoir peur des échographies?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 31/01/2012 - 09h31
-A +A

Que les patientes se rassurent, les échographies répétées durant la grossesse sont sans danger pour l'enfant à naître. Des chercheurs australiens montrent que si l'exposition des foetus à des examens échographiques répétés influe légèrement la taille des enfants à la naissance, aucun effet morphologique ou comportemental n'a été relevé à plus long terme.

PUB

Echographies sans danger pour le foetus

La technique de l'échographie s'est très largement répandue ces trente dernières années dans tous les domaines de la médecine, et particulièrement en obstétrique. Aujourd'hui, cette méthode d'imagerie est un élément majeur dans le suivi de la grossesse et le diagnostic de très nombreuses pathologies foetales.

Paradoxalement, il n'existe pas d'étude ayant vérifié l'innocuité pour l'embryon ou le foetus de l'exposition répétée aux ultrasons. D'où toute l'importance de cette analyse comparant le devenir au cours de l'enfance des foetus soumis à des échographies.

Près de 3.000 femmes enceintes ont été réparties en deux groupes, selon qu'elles bénéficiaient d'une seule échographie à la 18e semaine d'aménorrhée ou d'un total de 5 échographies entre 18 et 38 semaines d'aménorrhée. Des évaluations portant sur le développement et la croissance des enfants ont été réalisées à la naissance, puis à 1, 3, 5 et 8 ans. Les auteurs constatent qu'à la naissance, les nouveau-nés des mères soumises à de multiples examens échographiques, ont une taille légèrement plus petite. En revanche, dès l'âge d'un an, cette différence de taille a été rattrapée. Et aucune autre différence n'a pu être mise en évidence en ce qui concerne le langage, l'élocution, le comportement, le développement neurologique.

Les auteurs en concluent que les échographies obstétricales répétées sont sans danger mesurable sur le développement de l'embryon et du foetus.

Echographies en 3D

Attention cependant, les échographies en 3D "pour le plaisir" restent déconseillées. Elles durent plus longtemps que les échographies traditionnelles, et exposent le bébé à des rayons qui ne sont pas justifiés médicalement...

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 28/12/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 31/01/2012 - 09h31

Newnham J.P., The lancet, 364 : 2038-2044, 2004.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Examens de la grossesse: mon tableau de bord Mis à jour le 20/01/2012 - 17h45

Examens sanguins, urinaires , échographies et autres examens complémentaires de type diagnostic prénatal, sont autant d’ examens qui seront nécessaires dans le cadre de la surveillance de la grossesse afin de s’assurer qu’elle se déroule bien. Petite...

Plus d'articles