PUBLICITÉ

Glucides : font-ils grossir ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 11/09/2008 - 02h00
-A +A

Les glucides sont encore trop souvent maudits. Les régimes amaigrissants qui excluent les aliments riches en glucides sont légion. Quand on se prive de ces aliments, et surtout de pain, sous le prétexte qu'ils font grossir c'est au détriment de l'équilibre alimentaire car les besoins en glucides (50 % des calories) ne sont pas satisfaits.

PUB

Les glucides ne font pas grossir...

... quand ils sont en proportions normales, c'est-à-dire en fonction des besoins énergétiques. Aucun aliment riche en glucides : pain, pâtes, riz, pomme de terre, légumes secs et même le sucre pur ne fait grossir quand il est consommé en quantités normales. Ces quantités "normales" sont variables selon les individus puisqu'ils dépendent des besoins énergétiques. Un adolescent qui dépense 3000 calories dans une journée a besoin de 1500 calories glucidiques, soit 375 g de glucides. Il est normal qu'il mange, par exemple, bien plus d'une baguette de pain par jour. Une femme sédentaire qui dépense 1600 calories dans une journée a besoin de 800 calories glucidiques, soit 200 g de glucides). Si elle mange plus d'une baguette de pain par jour, elle risque de prendre du poids.

Les glucides font grossir...

… quand le glucose se trouve en excès dans l'organisme et qu'il n'est pas "brûlé". Il rejoint alors le métabolisme des lipides et il se transforme en graisse qui est stockée dans le tissu adipeux. Cela se produit quand on mange au-delà de ses besoins énergétiques et quand l'alimentation est trop riche en produits sucrés et en boissons sucrées.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 11/09/2008 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pour ne pas grossir, ne vous interdisez rien ! Publié le 02/06/2016 - 16h44

Le processus est connu : plus on s’interdit de consommer certains produits, plus on en a envie, plus on se sent frustré(e). Et, inévitablement, on craque plus ou moins rapidement. Le résultat ? Prise de kilos et culpabilité.

Stratégie minceur pour 2009 (Chapitre 1) Mis à jour le 17/12/2008 - 00h00

La prise de poids n'est pas une fatalité. Même si l'obésité est qualifiée d'épidémie à cause de sa fréquence croissante, même si la grande majorité des régimes dits "minceur" est vouée à l'échec, on peut, avec des mesures simples et de bon sens, ne p...

Qu'est ce qu'un régime alimentaire équilibré? Mis à jour le 04/05/2009 - 00h00

Si l'on veut perdre du poids, pas de mystère, il est nécessaire de suivre un régime déséquilibré qui apporte moins de calories que l'on en dépense. C'est seulement ensuite, que l'on adopte un régime équilibré pour simplement maintenir son poids cible...

Plus d'articles