PUBLICITÉ

Le gène du centenaire

Publié par Dr Philippe Presles le 09/07/2002 - 00h00
-A +A

Une famille qui compte un centenaire, est un présage de longévité pour les enfants. Encore fallait-il le prouver !

PUB

Il s'agit d'une étude américaine portant sur 444 familles comptant au moins un centenaire, soit un total de 2.092 frères et sœurs. A partir d'un tel échantillon, les auteurs démontrent que la longévité relève souvent du caractère familial. Ils observent également dans la fratrie de ces familles une plus forte résistance à tous les âges de la vie.

  • Les frères d'un centenaire ont 17 fois plus de chances de passer le cap du siècle de vie que la moyenne américaine. Quant aux sœurs, elles ont 8 fois plus de chances d'atteindre cet âge.
  • Plus de 50% des sœurs dépassent la durée de vie moyenne des Américaines, et ce, à tous les âges. C'est également vrai pour les frères, excepté à l'adolescence et au début de l'âge adulte.

Ainsi, les enfants de centenaires hériteraient d'une résistance particulière ou d'une meilleure survie à la maladie tout au long de leur vie.

Reste à faire la part respective des facteurs génétiques et environnementaux dans cette durée de vie encore exceptionnelle aujourd'hui.
Publié par Dr Philippe Presles le 09/07/2002 - 00h00

Perls T.T. et coll., Life-long sustained mortality advantage of siblings of centenarians. Proc. Natl. Acad. Sci., USA, V99 (12) : 8442-8447, June 11 2002.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La place dans la fratrie, ça change quoi ? Publié le 29/10/2015 - 12h00

Les aînés sont comme-ci, les benjamins comme ça, et les enfants du milieu encore autrement… Notre place dans la fratrie joue beaucoup sur la manière dont nous vivons notre enfance. Mais a-t-elle une réelle influence sur ce que nous sommes? Beaucoup d...

Plus d'articles