PUBLICITÉ

Focus sur les substituts nicotiniques: 10 questions / réponses

Publié par journaliste santé le 06/06/2011 - 10h01
-A +A

L’arrêt du tabac est une entreprise difficile mais réalisable. Mettez toutes les chances de votre côté en vous faisant aider, à commencer par les substituts nicotiniques et un suivi de votre médecin. Voici les réponses aux questions que se posent les fumeurs à propos des substituts nicotiniques.

PUB

Peut-on devenir dépendant aux substituts nicotiniques?

Seuls quelques rares cas de dépendance aux substituts nicotiniques ont été rapportés. Ce phénomène est probablement lié aux différents modes de diffusion de la nicotine entre substituts nicotiniques (lent et progressif) et cigarette (shoot de nicotine à chaque bouffée). Notez bien que cette exceptionnelle dépendance est beaucoup moins dangereuse que celle de la cigarette: la nicotine seule ne donne ni cancer ni infarctus.

 

Quels sont les symptômes d’un surdosage en substituts nicotiniques?

Diarrhées, nausées, insomnie, palpitations, bouche pâteuse, impression d’avoir trop fumé, etc. Ces symptômes indiquent qu’il faut revoir légèrement à la baisse le dosage des substituts nicotiniques, sans être dangereux pour autant.

 

Peut-on fumer avec un patch?

Alors que les substituts nicotiniques oraux (gommes, comprimés) peuvent être utilisés dans le cadre d’un arrêt progressif (diminution du nombre de cigarettes fumées), les patchs sont plutôt réservés à l’arrêt complet du tabac. Si malgré tout, on fume une cigarette tout en portant un patch, la santé n’est pas mise en danger. On s’expose uniquement à des symptômes de surdosage. En revanche, si l’on craque pour une cigarette alors que l’on porte un patch, c’est que celui-ci est probablement sous-dosé.

En pratique, mieux vaut craquer pour une cigarette ponctuelle et poursuivre ensuite son programme de sevrage, que d’enlever son patch et abandonner!

 

Les substituts nicotiniques sont-ils contre-indiqués chez certaines personnes?

Les substituts nicotiniques sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 15 ans, chez les non-fumeurs et en cas d’hypersensibilité à l'un des constituants.

Certaines maladies nécessitent un avis médical et une surveillance médicale: c’est le cas de l’insuffisance hépatique et/ou rénale sévère et de l’ulcère gastrique ou duodénal en évolution.

Il faut savoir par ailleurs que les substituts nicotiniques peuvent augmenter ou diminuer les effets de quelques médicaments (diurétique, insuline, bêtabloquants…). Donc si vous suivez un traitement, par mesure de précaution, demandez l’avis de votre médecin.

 

Publié par journaliste santé le 06/06/2011 - 10h01

Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), guide pratique « J’arrête de fumer, des méthodes pour y parvenir », mai 2011, www.inpes.sante.fr.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Nicotine, que fais-tu ? Mis à jour le 06/06/2006 - 00h00

Lorsqu'on parle du tabac, on pense immédiatement à la nicotine et on attribue à cette substance la plupart des méfaits de la cigarette. Est-ce bien vrai ? Quels sont les effets réellement attribuables à la nicotine ?

Méthode la plus soft pour arrêter de fumer Publié le 06/06/2017 - 15h22

Il existe toutes sortes de méthodes pour arrêter de fumer , des plus farfelues aux plus sérieuses, sans compter toutes les techniques et conseils qui se transmettent de bouche à oreille. Voici ici la méthode la plus soft, celle que le Dr Philippe Pre...

Vapotage : comment arrêter la cigarette électronique ? Publié le 03/02/2015 - 16h02

Vous avez arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique. Mais maintenant, vous envisagez de l’arrêter elle aussi. Sage décision, mais attention de ne pas tomber dans le piège de refumer en voulant arrêter la cigarette électronique . Voici quelque...

Tabac : arrêt brutal ou progressif ? Publié le 13/10/2016 - 16h51

L' arrêt total et brutal du tabac est une stratégie difficile et souvent vouée à l'échec. Une alternative est de réduire progressivement sa consommation de tabac , en s'aidant des substituts nicotiniques (patches, gommes, comprimés). Ces derniers per...

Plus d'articles