PUBLICITÉ

Fin de l'été et automne : attention aux aoûtats !

Mise à jour par Laurence Koch Rigaud le 22/08/2014 - 15h42
-A +A

A peine visible à l'oeil nu, l'aoûtat inflige une douloureuse morsure. 
En fait, l'agresseur n'est pas la petite bête elle-même, c'est sa larve rouge !

De la famille des acariens (acarien Trombicula autumnalis), les aoûtats envahissent en fin d'été et début d'automne nos pelouses, plairies et forêts ombragées.

Quels sont les symptômes d'une morsure d'aoûtats ? 
Qui est visé ? 
Comment s'en débarasser ?

PUB

Fin d'été, début d'automne, les aoûtats envahissent nos jardins et zones ombragées

Aoûtats en quête de proies...

Les pelouses et les prairies abritent de nombreux petits êtres plus ou moins sympathiques.
A la fin de l'été et en automne, on y trouve notamment des aoûtats. Il s'agit de larves de l'acarien Trombicula autumnalis, qui se tapissent sur les végétaux en espérant voir passer un mammifère ou un oiseau afin de s'y fixer pour prendre un bon repas.

En effet, dès qu'elles ont trouvé un animal à parasiter, les aoûtats lui injectent leur salive pour digérer les tissus cutanés et les manger. Mais cette piqûre et cette salive sont très irritantes et provoquent de très fortes démangeaisons. Dans le cycle de reproduction de Trombicula, seules les larves sont des parasites. L'acarien en lui-même se contente de pondre ses oeufs sur le sol afin de multiplier le nombre de larves.

Symptômes et traitement des morsures d'aoûtats

Si comme vos amis les animaux, il vous prend l'envie de vous rouler dans l'herbe, vous pouvez vous attendre à être également parasité par les aoûtats. Vous êtes un mammifère, ils ne vous épargneront donc pas !

Symptômes des morsures d'aoûtats

Si vous êtes victime d'un ou plusieurs aoûtats, au bout de quelques heures, vous verrez alors apparaître sur votre peau des petites papules rougeâtres de 2 à 3 mm entourées d'une auréole plus claire. 
Ensuite, lorsque les larves se décrocheront après vous avoir parasité 20 à 30 heures, vous serez victime de démangeaisons intenses pouvant perdurer une semaine !

En conclusion, si l'envie de vous allonger sur l'herbe se fait sentir, couvrez-vous préalablement de vêtements afin de vous protégez des aoûtats !

Traitement en cas de démangeaisons

Le traitement consiste à appliquer une crème anti-inflammatoire ou anti-histaminique, comme pour les piqûres d'insectes.

Remède de grand-mère : dès l’apparition des premiers symptômes, il est conseillé de prendre un bain bien chaud en se savonnant au savon de Marseille.

Prévention contre les aoûtats

La meilleure prévention est de porter des vêtements bien serrés aux extrémités afin de limiter le passage sur la peau. 
Il faut aussi éviter de s'allonger directement sur les pelouses (mettre une large serviette ou une couverture entre vous et la pelouse).
Sinon, certains produits vendus en pharmacie peuvent vous aider à vous protéger (notamment les enfants). 

Initialement publié par Anne Pensis, vétérinaire le 15/08/2006 - 00h00 et mis à jour par Laurence Koch Rigaud le 22/08/2014 - 15h42

http://www.syndicatdermatos.org/le-dermato-soigne/parasites/aoutats-tiques-et-autres/ - http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/qr/d/ete-piqure-aoutat-lutter-demangeaisons-1586/ - http://www.insectes.org/insectes/questions-reponses.html?id_quest=68

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Puces et Tiques : ne les laissez pas vivre sur vos chiens et chats ! Mis à jour le 08/05/2007 - 00h00

Avec l'arrivée du printemps et ses températures plus clémentes, les puces et les tiques se développent davantage et guettent le passage de votre animal afin de le parasiter. En plus d'abîmer la peau de votre protégé, ces indésirables lui transmettent...

Infestation par les puces: en hiver aussi! Mis à jour le 20/11/2007 - 00h00

L'hiver approche à grand pas et les températures commencent à diminuer. Mais il convient de rester vigilant, vos chiens et chats ne sont pas à l'abri des larves de puces qui les attendent patiemment dans la maison!

Protégez votre chien des dangers de l'été Mis à jour le 15/06/2005 - 00h00

Vous êtes certainement impatient, avec l'arrivée de l'été, de partager de nouvelles aventures ensoleillées avec votre chien. N'oubliez pas que le soleil, la chaleur, les insectes et la plage ne sont pas sans danger pour votre ami !

Plus d'articles