PUBLICITÉ

Fêtes, stress et poids

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/12/2012 - 15h58
-A +A

La hantise revient chaque année.

Comment passer de bonnes fêtes sans être submergé(e) par (dans le désordre): repas de famille, réveillons, courses, cadeaux, cuisine, tentations, chocolat, temps qui manque, temps de chien, pas de place pour se garer, champagne, fatigue, menus, cartes de voeux, enfants etc.?

Le tout étant, grâce au stress, source de kilos.

PUB

S'organiser avant tout

Certes, on peut partir en vacances à ce moment-là, ce qui permet d'échapper à bien des pièges, mais pas au risque des tentations et des kilos car il y aura partout des réveillons et des pâtisseries !
On peut aussi s'organiser à l'avance de facon à ne pas baigner dans le stress pendant la dernière semaine de décembre et ainsi faire face calmement à tout.
C'est la bonne clé pour limiter fatigue et stress, ces deux poisons de la vie qui incitent à grignoter (et souvent à boire un petit verre) sous prétexte de se donner du courage, de récupérer ses forces et de se détendre.

Notez tout

Que ce soit sur un banal carnet ou sur votre organiseur, notez tout ce que vous avez à gérer d'ici la fin du mois.

Si en voiture ou dans le bus vous pensez à quelque chose genre " chocolat pour tante Jeanne ", vous pouvez aussitôt l'écrire, vous serez sûre de ne pas l'oublier. Conservez l'objet toujours avec vous, dans votre sac, sur la table de nuit: si vous vous éveillez en sursaut avec l'idée du cadeau pour belle-maman (qui a tout, évidemment), vous pourrez le noter tout de suite. Dans une réunion, quand votre esprit s'échappe, notez.
Faites des listes selon vos obligations particulières: réveillons et repas de famille à assurer, invités, cadeaux, etc. Rien de plus rassurant et apaisant qu'une liste où l'on barre au fur et à mesure.

Réveillon(s) et/ou repas de Noël et du jour de l'an chez vous? Composez dès maintenant vos menus. En pensant avant tout à tout ce qui est naturellement léger: les crustacés (homard, langouste, langoustine, crevette), riches en protéines et très maigres, avec peu ou pas de lipides; les coquillages avec ces mêmes qualités et qui de plus sont particulièrement riches en sels minéraux reconstituants.

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 19/12/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/12/2012 - 15h58
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Noël, pour les enfants, ça sert à quoi ? Publié le 19/12/2016 - 10h42

C’est bientôt Noël, nous allons commencer à chercher un cadeau pour chacun des enfants . Mais au fait, ça sert à quoi de leur offrir des cadeaux dans notre société de consommation poussée à l’excès ?

Couples séparés, comment gérer les fêtes ? Publié le 15/12/2015 - 11h27

Les fêtes de fin d'année sont souvent des fêtes joyeuses et familiales. Mais pour un couple séparé avec des enfants, la gestion de ces fêtes est souvent difficile, et source de tensions. Il est vrai qu'il est triste de fêter Noël loin de ses enfants....

Bien se préparer pour des fêtes sans stress Publié le 19/12/2017 - 09h24

Le compte à rebours vient de démarrer. Impossible d'échapper à la psychose des sacro-saintes fêtes: même si vous le vouliez, les illuminations, vitrines et autres pères Noël sont là pour vous rappeler que bientôt, c'est fête pendant deux semaines. Et...

Shopping de Noël: les jouets en toute sécurité Publié le 29/11/2012 - 17h24

C'est la saison du shopping de Noël . Beaucoup de facteurs entrent en jeu dans le choix du cadeau que l'on va faire à un enfant ... Mais le plus important, sans doute, est sa sécurité . Voici quelques conseils pour choisir les bons jouets à Noël .

Plus d'articles