Fast-foods: le choix avant la quantité

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 15/01/2008 - 00h00
-A +A

Même si la portion compte, une étude vient de montrer que dans les fast-foods, le fait de consommer un repas en une fois ou par petites portions ne modifie pas la quantité ingérée. Peu importe comment vous le mangez, quand vous visitez Quick ou McDo, ce qui compte c'est donc le choix du menu!

PUB

De nombreuses études ont montré, de façon générale, une association entre la fréquence de fréquentation des restaurants de fast-food et la prévalence de l'obésité. Plus on entre dans un fast-food, plus le risque d'un excès de calories augmente, en théorie. Mais à repas égal, une modification de la manière de manger va-t-elle changer le nombre de calories ingérées? C'est ce que des scientifiques ont voulu étudier auprès d'une population d'adolescents âgés de 13 à 17 ans.

Une étude sur les assidus

Ont été inclus des adolescents fréquentant au moins une fois par semaine le fast-food, et en surpoids. Ceux-ci ont reçu un repas à base de nuggets de poulet, de frites et de coca, en quantité plus importante que celle qu'ils mangeaient lorsqu'ils étaient seuls à décider. La nourriture leur était présentée de trois manières différentes: tout le repas en une seule fois, le repas présenté en 4 petites portions identiques emballées simultanément ou 4 petites portions présentées à 15 minutes d'intervalle.
Ce mode opératoire influençait donc la perception visuelle du repas et de sa taille, et aussi la vitesse d'ingestion.

Big is not beautiful

Etonnamment, les différentes présentations du repas n'ont pas entraîné de variation dans la consommation des adolescents: le nombre de calories ingérées est resté constant.
Les auteurs suggèrent donc que c'est plutôt la composition nutritionnelle des menus des fast-foods, et le fait qu'ils soient faciles à manger, qui favorise l'obésité et qu'il faudrait modifier.
Logiquement, ils proposent aussi, tout simplement, de supprimer les portions "géantes" de la carte des fast-foods: elles dépassent souvent la barre des 1000 kcal au menu.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 15/01/2008 - 00h00 Altering portion sizes and eating rate to attenuate gorging during a fast food meal: effects on energy intake. Ebbeling C.B. et al, Pediatrics 2007; 119: 869-875.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Asthme : la faute aux hamburgers ? Mis à jour le 27/12/2005 - 00h00

Face à l'augmentation des allergies au cours de ces trente dernières années, l'évolution de notre mode de vie a été clairement incriminée. Quel pourrait être le rôle de l'alimentation, et plus précisément celui des fast-foods ?

Dur, dur d'estimer les calories! Publié le 02/04/2012 - 19h05

Selon vous, quel mets du fast food contient le plus de calories : deux sandwiches de type "Big Mac", un grand milk-shake au chocolat ou quatre hamburgers? C'est le milk-shake. Surpris?

ça passe mieux avec la marque... Mis à jour le 05/02/2008 - 00h00

Le marketing alimentaire est très puissant et très efficace. Au niveau européen, des réflexions sont en cours dans plusieurs pays pour légiférer cette pratique qui laisse encore aujourd'hui place à tous les abus. Petit exemple, avec une étude américa...

Plus d'articles