Aller au contenu principal
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Reprise du sujet inital

Epilepsie et prise de poids

Publié par le 16/07/2013 - 15h14
PUB

Bonjour,Je vais avoir 65 ans, plutôt jolie, très sportive (vélo de route), mince (57kg), en couple, je n'avais pas de problème majeur jusqu'à il y a 6 mois.On m'a diagnostiquée épileptique. Deux crises de nuit à 3 mois d'intervalle. Ca m'a donné l'occasion de voir de très beaux pompiers au pied de mon lit ;-))La bonne nouvelle (si, si!), est que mes crises ne se déroulent que la nuit : je ne risque pas de tomber de haut.Je suis scrupuleusement mon traitement. Le gros problème, c'est que le traitement me fatigue et me fait prendre du poids. Oh, je sais, 3 kg ce n'est pas beaucoup, mais je suis passée d'un petit 40 à un grand 42... et je suis fatiguée dès que je fais un peu de sport!J'ai confiance dans ma neurologue et je sais qu'il faut que je suive le traitement sous peine de refaire des crises. Mais je n'ai pas envie de devenir obèse! D'ailleurs, je n'ai pas trop les moyens de changer de garde-robe tous les six mois...Si quelqu'un a subit ça, qu'il m'écrive s'il-vous-plaît. Même s'il n'y a pas de recette miracle, j'aurai au moins l'impression de ne pas être toute seule, et de ne pas être anormale. Merci d'avance. Bisous.

Signaler un abus






X
Les réponses
océane1 a répondu le

Bonjour jolie madame, heureuse de faire votre connaissance. J'ai 50 ans, mariée, je pèse 72 kg ! et je fais des  crises d'épilepsie généralisées depuis mon enfance.  Peut-être que mon traitement m'a fait prendre du poids mais il me fatigue tout comme vousi, ça, c'est sûre. Je suis fatiguée dès que je fais quelque chose, je m'endors quand je lis un livre ou quand je veux prendre des études, alors j'abandonne... Et puis les gens me prennent pour une paresseuse et moi aussi. Ce qui est le plus douloureux c'est peut-être cette solitude dont vous parlez, l'incompréhension des gens, leur jugement. Quand j'étais petite, il m'était interdit d'en parler dans ma famille. Maintenant, je gère de mieux en mieux ma maladie et je n'en fais plus beaucoup. Alors, les gens sont encore plus intransigeants et disent : "Ce n'est pas très grâve, ton épilepsie". Dernièrement, on a augmenté mon traitement parce que j'avais fait 3 crises en un week end ! J'ai fait ces crises parce que j'avais pris du poids, comme le traitement fait grossir,... on est pas sortiies de l'auberge... En ce moment, je lis un livre écrit par une nutritionniste québecoise très connue là-bas. Elle a même un hopital pour la nutrition ! Vous n'êtes pas anormale, à bientôt, bisous,

flopi a répondu le

Bonjour,

j'ai 48 ans et je suis moi aussi épileptique suite à une opération d'une tumeur au lobe temporal droit! ça a bouleverse toute ma vie.

J'étais en excellente santé je fesais du sport je prenais des cours de langues et j'étais mariée et 3 enfants. Je regrette que l'entourage ne soit pas informé des changements que ce genre d'opération peuvent produire sur le malade.

J'ai dû me battre seule mon ex mari ne voulant pas comprendre ce qu'il marrivait et rejettait tout sur mon 'sale caractère" alors que c'était épileptique!

Je suis moi aussi très fatiguée par le traitement et j'ai pris du poids. je n'ai pas à ce jour trouvé de solution. Je vis seule à présent il m'est interdit par la loi de conduire et je ne vois pas de solution pour reprendre le travail.

Vous n'êtes pas seule et oui ça fait du bien de savoir qu'on est comprise car cette maladie est encore beaucoup trop incomprise. Bisous et courage 

rosemonde a répondu le

Bonsoir,

Je vous réponds car je suis exactement dans la même situation que vous et je me pose les mêmes questions .

Je vais avoir 65 ans et j' ai aussi le souci de mon apparence ce qui est légitime .

Moi aussi j' étais mince et sportive  et après plusieurs années de traitement moi aussi j' ai pris du poids et je suis très fatiguée ce qui ne me motive plus pour exercer des activités physiques .

C' est un cercle vicieux et je ne sais comment en sortir d' autant plus que cela n' améliore pas le moral lorsqu' on ne rentre plus dans ses vêtements et que comme vous je suis passée d' un petit 40 à un 42 .

Je n' ai même plus envie de m' acheter des vêtements .

D' autre part, je me fais du souci pour ma fin de vie .

Sera-t-on obligé d' augmenter la dose de médicaments ?

Comment se passent les crises quand on est âgé ?

Je dois consulter mon neurologue fin janvier et je vais lui poser toutes les questions qui m' interpellent .

Bon courage à vous aussi,

cordialement

PUBLICITÉ
{ } { }