PUBLICITÉ

Epilepsie : avis de tempête dans le cerveau

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/02/2016 - 12h40
-A +A

L’épilepsie ? Elle fait peur, mais on la connaît mal. Elle est pourtant le trouble neurologique chronique le plus fréquent après la migraine

Qu’est-ce qui se passe dans un cerveau épileptique ?

Quelles sont les conséquences et les solutions ? Faisons le point sur l'épilepsie.

PUB

Epilepsie : tempête sous un crâne

On peut décrire une crise d’épilepsie comme une grande tempête dans les neurones, les cellules nerveuses du cerveau.
En temps normal, ceux-ci communiquent entre eux en s’échangeant des molécules (les neurotransmetteurs) et de toute petites décharges électriques.

Pendant une crise, un groupe de neurones a une activité anormale et trop intense. Tous les neurones se déchargent en même temps et il y a entre eux trop de neurotransmetteurs, et une activité électrique excessive. On dit que ces neurones deviennent hypersynchrones.

En dehors des crises, le cerveau fonctionne normalement. Il arrive que l’épilepsie entraîne des troubles cognitifs, comme des problèmes de mémoire, mais ce n’est pas la règle.

 

L’épilepsie : 60 000 personnes en Belgique

On estime que l’épilepsie touche un peu moins d’1% de la population en Belgique – une personne sur 150 d’après la Ligue francophone belge contre l’épilepsie, soit 60 000 personnes.

Parmi ces victimes, les deux tiers ont une épilepsie bien contrôlée par les médicaments, où les crises deviennent très rares et n’ont pas d’influence sur leur vie quotidienne. Le tiers restant est atteint par une épilepsie dite réfractaire, qui cause plus d’une crise par an (cela peut aller jusqu’à plusieurs crises par jour) malgré le traitement.

L’épilepsie peut se déclarer à tout âge.
Chez les enfants, dans plus de la moitié des cas, elle finit par disparaître d’elle-même avec le développement du cerveau.

 

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/11/2013 - 10h28 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/02/2016 - 12h40

Dr Pascal Vrielynck, épileptologue au Centre neurologique William Lennox. « Comprendre et traiter l’épilepsie », éd. ViVio.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Epilepsie : à chaque crise son histoire… Publié le 21/11/2016 - 11h01

Toutes les personnes souffrant d’ épilepsie ne se ressemblent pas, les crises d’épilepsie non plus. A ceux pour qui l’épilepsie n’évoque rien d’autre que des convulsions spectaculaires, le Dr Gilles Huberfeld, neurologue au CHU Pitié-Salpêtrière (Par...

Epilepsie chez l'enfant: ne soyez pas alarmiste ! Publié le 16/02/2016 - 12h38

Se manifestant par des crises récurrentes dues à une activité électrique anormale du cerveau, l'épilepsie touche environ 0,5% de la population. Chez l'enfant, les formes les plus fréquentes d'épilepsie sont celles qui disparaissent en grandissant...

Epilepsie : halte aux mauvais esprits Mis à jour le 11/11/2003 - 00h00

De tout temps, l' épilepsie a été entourée de croyances et autres idées fausses. Les patients souffrent de cette discrimination. Il est important de rétablir la vérité sur cette maladie.

Epilepsie de l’enfant : des signes souvent trompeurs Mis à jour le 18/11/2015 - 10h08

Chez les enfants, les crises d’épilepsie généralisées associant convulsion-perte de connaissance-secousses des membres sont exceptionnelles. Des signes plutôt discrets -souvent trompeurs- passent la plupart du temps inaperçus. Il faut néanmoins ouvri...

Plus d'articles