PUBLICITÉ

Envie de tout acheter… Pourquoi ? Et que faire ?

Mise à jour par Dr Catherine Solano le 25/10/2013 - 15h10
-A +A

L’accro du shopping, vous connaissez ?

Ce roman met en scène une acheteuse compulsive. Elle achète, achète, mettant en péril son compte en banque. Si ce roman est drôlissime, la réalité des acheteurs compulsifs l’est nettement moins !

PUB

L’achat compulsif, c’est quoi ?

Il s’agit d’une vraie maladie, une addiction sans drogue. Les personnes qui en sont atteintes achètent sans limites. Elles éprouvent une forte excitation à l’idée d’aller faire du shopping, une urgence à l’idée d’y aller, puis un plaisir immense à acheter… Tout cela est suivi d’un « bad trip » comme avec les drogues, d’un sentiment de honte, d’impossibilité de se contrôler, de culpabilité, de promesses de ne pas recommencer. Et puis, l’excitation revient et l’acheteur compulsif récidive.

Qui sont les acheteurs compulsifs ?

Ils représentent environ 4 à 5 % de la population, avec un peu plus de femmes que d’hommes. Ils ont en moyenne 30 à 40 ans et font remonter les débuts de leurs achats compulsifs aux alentours de leurs 18 ans.

Initialement publié par Dr Catherine Solano le 13/09/2013 - 16h20 et mis à jour par Dr Catherine Solano le 25/10/2013 - 15h10

Institut Fédératif des addictions comportementales (IFAC), http://www.ifac-addictions.fr/les-achats-compulsifs.html. http://debiteursanonymes.org/.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Fièvre acheteuse : comment en guérir ? Publié le 05/07/2016 - 16h59

Si les symptômes de la fièvre acheteuse n'ont rien de très conventionnels (ni maux de tête ni alitement), les conséquences n'en sont pas moins alarmantes : interdits bancaires, surendettement... zoom sur les dépenses compulsifs et les moyens de s'en...

La kleptomanie, maladie du vol Publié le 20/04/2017 - 14h39

Être kleptomane (ou cleptomane), ne pas pouvoir s'empêcher de voler dans les magasins, cela peut prêter à sourire ou à en faire des blagues ou des films comiques. Mais quand on vit cette réalité au jour le jour, la vie est beaucoup moins souriante.

Plus d'articles