PUBLICITÉ

Douleur au cou, maux de tête : et si c'était une névralgie d'Arnold ?

Mise à jour par Anne Buchet le 14/02/2020 - 15h28
-A +A

La névralgie d’Arnold est une douleur vive située sur le trajet du nerf d’Arnold, un nerf qui innerve le cou. Tout ce qui comprime ce nerf peut provoquer névralgies, migraines ou vertiges. Comment reconnaître cette affection neurologique ?

PUB

La névralgie d’Arnold désigne une douleur qui touche le nerf du même nom, également appelé le nerf du grand occipital, qui innerve les muscles profonds du cou. Il s’agit d’un nerf bilatéral formé par la branche postérieure de la deuxième racine cervicale. Il est impliqué dans la mobilité du cou et dans la sensibilité du cuir chevelu. Il remplit donc à la fois un rôle moteur et sensitif.

Comment reconnaître une névralgie d’Arnold ?

Le principal symptôme de la névralgie d'Arnold est une douleur unilatérale.
Celle-ci est très vive, avec une sensation de brûlures ou de décharges électriques.
Localisée à la face postérieure de la nuque, elle est souvent irradiante jusqu'au sommet du crâne. Les irradiations derrière l’œil sont fréquentes.  
La douleur s’accentue avec le mouvement du cou (rotation, extension) ou à la pression sur le nerf et peut être continue ou périodique, avec parfois un fond douloureux permanent.

Les symptômes associés :

  • Sensibilité du cuir chevelu.
  • Céphalées (maux de tête).
  • Vertiges
  • Grande sensibilité à la douleur.

Quelles sont les causes de la névralgie d’Arnold ?

La névralgie d’Arnold fait partie des neuropathies périphériques.
Elle peut survenir de façon spontanée ou à la suite d’un traumatisme comme une lésion après une chute ou un accident de la route (le coup du lapin), ou par toute affection comprimant le nerf d’Arnold : blocage d’une vertèbre cervicale en cas de hernie ou de pincement, rhumatisme, syringomyélie (maladie rare de la moelle épinière), tumeur vertébrale, fibrose, anomalie congénitale de la charnière crânio-vertébrale, bruxisme (à l’origine de névralgie chronique)…

Le stress peut également provoquer des tensions musculaires irritant le nerf d’Arnold.

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 01/12/2013 - 00h00 et mis à jour par Anne Buchet le 14/02/2020 - 15h28

Gilles Géraud, Nelly Fabre, Guide pratique des migraines et céphalées, Éditions Mmi.

Mise à jour :
http://nadquinn3.eklablog.com/la-nevralgie-d-arnold-a130117684

https://www.dailymotion.com/video/x7n1e3i

https://www.24heures.ch/savoirs/sante/acte-chirurgical-soulage-85-migraineux/story/28645315

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Et si c’était une sciatique ? Publié le 26/09/2014 - 12h01

La sciatique désigne une douleur vive liée à une irritation du nerf sciatique. Les symptômes peuvent varier légèrement selon l’origine exacte de la sciatique et notamment selon la racine du nerf sciatique comprimée (ou hernie discale), mais ils sont...

Mal aux cervicales… Est-ce de l’arthrose? Publié le 18/09/2012 - 14h15

Les douleurs au niveau du cou ou cervicalgies sont très fréquentes et les causes multiples, mais il s’agit le plus souvent d’une arthrose des cervicales , a fortiori chez une personne de plus de 50 ans. Le point sur l’arthrose cervicale: ses symptôme...

Algie vasculaire de la face ou migraine ? Publié le 10/03/2017 - 12h36

Par méconnaissance, l' algie vasculaire de la face peut être confondue avec la migraine . Pourtant, les crises sont bien différentes, de par l'intensité de la douleur et son côté strictement unilatéral, de par leur répétition quotidienne durant des p...

La neurostimulation, un espoir pour les migraineux? Publié le 04/09/2012 - 17h13

Mal à se taper la tête contre le mur… Cette expression - imagée et violente - est une réalité pour les personnes qui souffrent de migraine chronique . Et quand les médicaments ne font plus d’effet, la recherche scientifique peut parfois apporter des...

Plus d'articles