PUBLICITÉ

Diabétiques : attention à la tension !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/10/2013 - 13h55
-A +A

Les risques cardio-vasculaires élevés qu'encourent les diabétiques doit encourager les malades à surveiller à la fois leur tension et leur glycémie.

Afin d'abaisser le risque d'accident vasculaire, des études récentes fixent un seuil de tension de 13/8 pour les diabétiques au lieu de 14/9 pour les autres hypertendus.

PUB

Diabète et tension : quel rapport ?

L'une des complications liées au diabète est l'accident cardiovasculaire.
Le diabète en lui-même contribue à l'altération des vaisseaux sanguins, qu'ils soient petits ou gros. Il double le risque d'accident cardio-vasculaire et ce risque est encore augmenté si le patient souffre d'hypertension artérielle ou s'il est exposé à d'autres facteurs de risque tels que le tabagisme ou un excès de cholestérol dans le sang.

L'hypertension artérielle favorise en outre d'autres complications liées au diabète comme les atteintes rénales, qui touchent 40% des diabétiques et peuvent déboucher sur une insuffisance rénale, ou encore des atteintes oculaires.
La diminution de la tension artérielle peut prévenir le développement de telles complications
.

Objectif : pression artérielle inférieure à 13/8

Les résultats d'études récentes s'accordent pour dire que le fait de maintenir la pression artérielle des diabétiques hypertendus autour de 13/8, au lieu de 14/9 pour les autres hypertendus, abaisse considérablement les risques d'accidents cardio-vasculaires. Les médicaments agissant contre l'hypertension parviennent généralement à faire baisser la tension des malades en dessous de ce seuil, même s'il faut parfois en conjuguer plusieurs pour obtenir l'effet souhaité.

On observe alors une réduction de 56% des insuffisances cardiaques et également une baisse significative de la fréquence des infarctus du myocarde.

Initialement publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 21/01/2002 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/10/2013 - 13h55

Kaplan NM. Ann Intern Med 2001 ; 135 : 1084-6 Réseaux Diabète N°5, Oct. 2000.
Société Scientifique de Médecine Générale, Recommandations de bonne pratique, diabète de type 2, 2007.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pour protéger votre cerveau, soignez votre hypertension Mis à jour le 16/02/2009 - 00h00

Il est très important pour les hypertendus de suivre leur traitement de manière consciencieuse. En effet, le contrôle de l'hypertension est le premier traitement préventif de la maladie d'Alzheimer et des maladies neurodégénératives.

Pourquoi y a-t-il plus d'hypertendus en hiver? Publié le 30/11/2009 - 00h00

Le froid augmenterait-il la tension artérielle? Certes, les températures basses jouent un rôle sur la pression artérielle. Mais ce sont surtout les modifications d'hygiène de vie survenant en période hivernale qui sont responsables de ce phénomène.

Sel et pression artérielle : quoi de neuf ? Mis à jour le 11/05/2016 - 17h09

Une étude remet en cause le bien-fondé d’une consommation en sel inférieure à 5 grammes quotidiens, comme le préconise pourtant l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Est-ce souhaitable ? Est-ce que le fait de bannir le sel est plus utile que les...

Plus d'articles