PUBLICITÉ

La cryolipolyse fait disparaître le petit ventre rond

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 21/01/2014 - 16h50
-A +A

Pour ceux qui ont multiplié les régimes miracles afin de faire disparaître un bourrelet qui résiste et persiste au niveau du ventre, la cryolipolyse peut leur porter secours.
En effet, cette technique peut aider à parfaire la silhouette, sans difficulté ni douleur…

Interview du Dr Catherine de Goursac*.

PUB

La cryolipolyse (ou coolsculpting) représente une alternative non invasive à la liposuccion pour certaines zones très précises du corps, et particulièrement pour faire disparaître les bourrelets résistant au sport et aux régimes, comme ceux qui peuvent s’installer au niveau du ventre, mais pas seulement. Cette méthode d’amincissement localisée est indolore, ne nécessite ni anesthésie ni injection ni préparation.

Quel est le principe de la cryolipolyse ?

On a observé dès la fin du 19ème siècle que les cavaliers chevauchant en hiver présentaient moins de graisse dans les régions en contact avec la selle froide. Mais ce n’est qu’à partir des années 2000 que des scientifiques ont démontré la sensibilité particulière des cellules graisseuses au froid et que le premier appareil minceur produisant du froid afin de détruire les adipocytes a été développé. C’est ainsi qu’est née la cryolipolyse, au Wellman Institute de Boston, filiale de Harvard.

Comment cela fonctionne ?

Les cellules graisseuses sont détruites par le froid à l’aide d’une machine reliée à une cryode® (sorte d’électrode utilisée dans le traitement par l’azote liquide) munie de plaques à effet Peltier (transmetteur de froid). Par un effet ventouse, cette cryode® est appliquée sur le pli adipeux à traiter afin de refroidir l’intérieur du « bourrelet » jusqu’à l’obtention d’une température de 3-4℃. Ce refroidissement très localisé provoque une cristallisation des lipides puis une destruction des cellules adipeuses. Les cellules avoisinantes étant moins sensibles au froid que les adipocytes, elles ne sont pas lésées. Les tissus adjacents restent donc intacts.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/01/2014 - 09h30 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 21/01/2014 - 16h50

Interview du Dr Catherine de Goursac.
* Le Dr Catherine de Goursac exerce la médecine esthétique depuis plus de vingt ans. Elle est membre de la Société française de médecine esthétique, membre du conseil d'administration de l'Association française des médecins esthéticiens (AFME) (www.afme.org) et secrétaire de l'Association française d'anti-aging.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Coolsculpting

La cryolipolyse, associée à de la radiofréquence + parfois un peu de lipolaser est juste "une tuerie"!
Je suis praticienne de soins amincissants, et (je sais ça ressemble à de la pub mais je n'ai pas envie de mentir et faire croire que je suis une cliente enchantée!) depuis que je me suis équipée de machines suisses (Laserbel), j'ai obtenu des résultats défiant l'entendement!
Je vais d'ailleurs commencer mon propre catalogue de photos avant-après pour la cryolipolyse et le thermage, que je pourrai mettre sur mon site, tant j'ai envie de faire profiter de cette technologie extraordinaire.
Si parmi vous il y a des personnes sur le 06 et que vous souhaitez en savoir plus, allez voir mon site "minceur-cannes" en point com. Tout est super bien expliqué!
En tous cas, n'hésitez pas à aller dans les centres de cryolipolyse, c'est une technologie révolutionnaire!

PUBLICITÉ
A lire aussi
La cryolipolyse: la nouvelle technique contre la cellulite Publié le 12/11/2012 - 14h17

En France, après l'interdiction de la quasi totalité des techniques de lipolyse datant du 11 avril 2011, il est apparu une nouvelle technologie pour lutter contre la cellulite : la cryolipolyse ou destruction des cellules graisseuses par le froid . Z...

Le laser pour une peau sans poils Mis à jour le 06/04/2009 - 00h00

Depuis l'homologation des premiers appareils, il y a 13 ans, l'épilation au laser a connu un succès grandissant pour devenir d'usage quasi courant en 2009.

Moi, ma chimio et mes cheveux Publié le 14/01/2016 - 10h50

La chimiothérapie attaque tout les cellules qui se renouvellent rapidement; et donc aussi les cellules des cheveux et des poils. Cheveux, sourcils et cils repousseront après la fin de la chimio, mais vous n'êtes pas obligés d'attendre jusque là sans...

Plus d'articles