PUBLICITÉ

Crèmes solaires : faites le point

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/08/2017 - 15h31
-A +A

Il y a beaucoup d'informations sur les crèmes solaires, qui restent un ingrédient clé de tous nos étés. E-santé fait le point.

PUB

L'indice protecteur maximal d'une crème solaire est 50

Les crèmes solaires revendiquant un indice protecteur (IP ou FSP pour facteur de protection solaire) supérieur à 50 n'ont pas d'effet protecteur supplémentaire.
Au-delà d'un indice 50, il n'y a aucune preuve d'un effet protecteur supplémentaire. Donc inutile de payer plus cher un indice supérieur à 50. Cela signifie par ailleurs que l'écran total n'existe pas (on n'arrête jamais totalement les UV)!

Les ingrédients à éviter dans les crèmes solaires

  • Le rétinyl palmitate (forme de vitamine A) qui, sous les effets des UV, augmente le risque de cancer de la peau. Ce qui est un comble pour une crème solaire!

  • L'oxybenzone, susceptible de provoquer des allergies, il possède aussi des propriétés eostrogéniques (à éviter donc chez les enfants).

 

Filtres chimiques ou physiques?

Les ingrédients contenus dans les crèmes solaires agissent de deux façons:

  • Certains sont des filtres chimiques solaires, c'est-à-dire qu'ils absorbent les rayons du soleil.

  • D'autres sont des filtres physiques ou écrans inorganiques (oxyde de zinc et dioxyde de titane), c'est-à-dire qu'ils réfléchissent les rayons UVA et UVB.

Avantage temps pour les écrans physiques

Les filtres physiques ont l'avantage de protéger la peau immédiatement, dès l'application, tandis que les filtres chimiques mettent 15 à 30 minutes avant d'agir. Après l'application, il faut donc attendre un quart d'heure à une demi-heure avant l'exposition.
 

Quid de l'oxyde de zinc et du dioxyde de titane

Autrefois l'oxyde de zinc et le dioxyde de titane ne présentaient aucun danger car ils n'étaient pas absorbés par la peau. Et pour cause, ses molécules étaient de trop grande taille pour traverser la peau. C'est d'ailleurs pourquoi les crèmes étaient difficiles à appliquer et qu'elles laissaient des traces blanches.
Pour contrer ces deux inconvénients, les fabricants ont mis au point de nouvelles molécules de plus petite taille. De ce fait, il est fort probable que l'oxyde de zinc et le dioxyde de titane pénètrent maintenant la peau et ne soient plus aussi inoffensifs!
 

Pas de crème solaire avant l'âge de 6 mois ?

Aucun produit solaire n'est recommandé chez les enfants de moins de 6 mois. Certains produits sont garantis sans danger, mais compte tenu de la fragilité de la peau des enfants, qui laisse passer plsu d'actifs que celle des plus grands, la prudence est de mise. Et de toute façon, la règle est claire : jamais de bébé au soleil ! Ainsi la crème n'est pas nécessaire.
 

Quels sont les UV les plus dangereux: UVB ou UVA?

Les UVB sont les rayons les plus puissants. Ils provoquent le rougissement de la peau (voire la brulure ou coup de soleil) et rendent la couche superficielle plus fragile. Les rayons UVA sont certes moins puissants mais ils occasionnent des lésions plus en profondeur dans le derme, au niveau du collagène et de l'élastine.

L'IP ou FPS indique uniquement la protection contre les UVB. Ainsi, la meilleure façon de se protéger aussi des UVA est d'utiliser une crème qui contient aussi des agents physiques (oxyde de zinc et dioxyde de titane).

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 19/07/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/08/2017 - 15h31

Institut Moncey.

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Crème solaire : méfiez-vous de certains ingrédients... Mis à jour le 12/07/2010 - 00h00

Une étude américaine vient de montrer qu'un ingrédient fréquemment utilisé dans les produits solaires pourrait augmenter le risque de cancer de la peau . Quel est le nom de cet additif? Et plus généralement, quels sont les ingrédients à éviter et ceu...

Plus d'articles