PUBLICITÉ

Coronavirus (2019-nCoV) ou Covid-19 : où en sommes-nous ?

Mise à jour par Anne Buchet le 26/02/2020 - 14h48
-A +A

Le nom de ce virus est sur toutes les lèvres en Belgique depuis l’apparition d’un cas avéré et pris en charge. Qu’est-ce que le coronavirus et comment se transmet-il ? Sans sombrer dans la psychose, quelles précautions prendre ? Que faire en cas de doute ?

PUB

En Belgique comme partout dans le monde, ce virus venu de Chine, à l’origine de 2705 décès et de 80 350 victimes contaminés, inquiète autant les autorités que les populations.
En Europe, les risques de contagion restent limités, toutes les précautions ayant été prises pour identifier toutes personnes ayant été en contact avec les cas identifiés. Les autorités sanitaires belges demeurent vigilantes et suivent régulièrement l’évolution du virus en Chine, en Corée du sud, en Italie ainsi qu’à nos frontières.

 

Qu’est-ce que le coronavirus et comment se propage-t-il ?

Le 2019-nCoV ou Covid-19 est une nouvelle souche des coronavirus (MERS et SRAS) pouvant provoquer un simple rhume accompagné de fièvre, de toux, d’essoufflement, d’impression d’oppression et de dyspnée (difficulté respiratoire) mais peut également, dans sa forme d’infection la plus grave se traduire par :

  • Une pneumonie
  • Un syndrome respiratoire aigu sévère
  • Une insuffisance rénale
  • Une défaillance multi viscérale
  • La mort comme dans la province de Wuhan où il a puisé sa source.

Les personnes les plus vulnérables sont les sujets âgés et les personnes souffrant de maladies chroniques.

L’hypothèse d’une zoonose (infection transmise de l’animal à l’homme) est la plus avancée, les premiers cas ayant fréquenté un marché d’animaux vivants. Le virus se transmet entre hommes par projection de gouttelettes infectées lors de la toux et des éternuements et par contact direct avec la personne contaminée (comme pour la grippe). La durée d’incubation est de 7 à 14 jours.

Pour limiter sa propagation, il est conseillé

  • De repousser tout voyage en Chine
  • De se laver les mains régulièrement
  • Se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue
  • Bien cuire viande et œufs
  • Éviter les contacts avec des personnes souffrant de symptômes respiratoires

 

Que faire en cas de doute de contagion ?

Les médecins belges savent reconnaitre le virus. Si vous présentez quelques symptômes ou avez été en relation avec des voyageurs potentiellement à risque, prévenez votre généraliste mais ne vous rendez pas dans sa salle d’attente, ni aux urgences. Vous serez orientez vers l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles et l’hôpital universitaire d’Anvers (hôpitaux de référence) si les tests analysés au laboratoire de référence de la KULeuven sont positifs.

 

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pneumopathie atypique : état d'alerte mondiale ! Mis à jour le 25/03/2003 - 00h00

Cette bien mystérieuse épidémie de pneumonie continue de progresser en Asie. Elle a déjà tué neuf personnes et fait plus de 190 victimes dans le monde. Son origine laisse perplexe les spécialistes. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété...

Plus d'articles