PUBLICITÉ

La consommation de tabac influence le sexe des bébés

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/05/2002 - 00h00
-A +A

Stress, agents toxiques, alimentation sont susceptibles d'influencer la détermination du sexe d'un enfant au moment de sa conception. Il semblerait que le tabac fasse de même. Une étude vient en effet de montrer que les couples de fumeurs avaient plus de chance de faire des filles que des garcons.

PUB

Depuis toujours, les jeunes parents ont rêvé de pouvoir choisir le sexe de leur futur enfant. De fait, différents facteurs sont capables d'influencer le sexe de l'enfant à naître au moment de sa conception. Certains régimes alimentaires, par exemple, ont donné quelques résultats. Le stress ou encore l'exposition répétée à certains agents toxiques se sont montrés en défaveur de la naissance des garcons. On a ainsi relevé une diminution des naissances de garcons après le tremblement de terre de Kob, au Japon, après l'exposition à la dioxine suite à l'accident de Seveso en Italie ou encore après la catastrophe au mercure de Minamata.

Faibles hommes

D'après une étude réunissant des chercheurs japonais et danois, il semble que la consommation de tabac au moment de la conception de l'enfant influence également la détermination du sexe en faveur des filles. Ainsi, on observe la naissance de 121 garcons pour 100 filles lorsque aucun des deux parents ne fume. Mais ce rapport passe à 82 garcons pour 100 filles chez les enfants dont les deux parents fument. Il est également réduit (98%) quand seul le père est fumeur.Pour expliquer le phénomène, les chercheurs font l'hypothèse que les spermatozoïdes mâles, c'est-à-dire ceux portant un chromosome Y, sont plus sensibles aux effets toxiques du tabac et probablement d'autres agents toxiques. Ils seraient moins fertiles ou, tout au moins, produiraient moins d'embryons.

Raison de plus

Ces résultats intéresseront certainement les pays asiatiques, qui avec plus de 300 millions de fumeurs, des hommes pour la plupart, représentent un tiers du marché mondial. Mais cette information intéressera probablement aussi tous ceux et celles, qui en Europe ou ailleurs, se désespèrent de ne pouvoir obtenir un garcon. Si tel est le cas, mettez toutes les chances de votre côté et arrêtez de fumer !

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/05/2002 - 00h00 Fukuda M. et coll., The Lancet 2002; Vol.359, N° 9315:
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La sexualité des ados, vue par les chiffres Mis à jour le 15/04/2003 - 00h00

Quand on a des enfants adolescents, ou que l'on en côtoie dans son entourage, on se pose beaucoup de questions sur les débuts de leur vie sexuelle. Faute d'information fiable, un bon nombre d'idées recues circulent, à partir desquelles peut se calque...

Le choix du sexe : dangereuses dérives Mis à jour le 17/09/2002 - 00h00

Sans être alarmiste, la possibilité de pouvoir choisir le sexe de son enfant risque de conduire à une instrumentalisation de l'enfant. Cette " première " a été réalisée dans notre pays…

Enfant constipé, enfant obèse Mis à jour le 06/12/2005 - 00h00

Un nouveau facteur pouvant indiquer un risque accru d'obésité chez les enfants vient d'être mis en évidence. Il s'agit de la constipation. En effet, les problèmes de surpoids semblent plus fréquents chez les enfants constipés.

Plus d'articles