Connaissez-vous le préservatif féminin?

Mise à jour par Michelle Cooreman, journaliste santé le 13/02/2012 - 14h23
-A +A

Le principal atout du préservatif féminin? Il permet à la femme de ne plus dépendre de son partenaire pour se prémunir des maladies sexuellement transmissibles (MST), dont le VIH. Un mode de contraception qui reste pourant peu connu...

PUB

Quelle est la fiabilité contraceptive du préservatif féminin?

Comme son équivalent masculin, le préservatif féminin est un moyen de contraception. Il est utilisé pour éviter une grossesse en l’absence d’autres contraceptifs. Sa fiabilité est comparable à celle du préservatif masculin.

Le risque de grossesse varie de 2,6% en cas d'utilisation correcte à 10% en pratique (respectivement, 2% et 12% pour le préservatif masculin). Mais cependant inférieure à celle d’autres alternatives mieux connues telles que la pilule ou le stérilet. Son efficacité contraceptive augmente toutefois lorsque son utilisation se double de celle d’un spermicide, mais attention: celle-ci augmente le risque de transmission de MST.

Le préservatif féminin protège-t-il des MST?

Les préservatifs féminins offrent en outre une protection contre les MST – notamment contre le VIH (responsable du sida). Ce qui n’est évidemment pas le cas de la pilule ou du stérilet. il protège aussi, dans une certaine mesure, contre le HPV (qui provoque le cancer du col de l’utérus), mais n'évite pas complètement la transmission.

Comme il recouvre les lèvres de la vulve, le préservatif féminin diminue également le risque de transmission des verrues et de l’herpès de la sphère génitale. Mais attention, comme il ne couvre pas toujours toutes les zones en contact et que ces germes se transmettent aussi de peau à peau, il ne s'agit pas d'une protection à 100%.

Dès lors, la combinaison d’un contraceptif très fiable pour éviter une grossesse non désirée (par exemple pilule, patch, implant ou stérilet) et d’un préservatif (féminin ou masculin) pour diminuer le risque de MST permet une protection satisfaisante lors des rapports sexuels.

Initialement publié par Michelle Cooreman, journaliste santé le 13/02/2012 - 14h23 et mis à jour par Michelle Cooreman, journaliste santé le 13/02/2012 - 14h23

Stichting Anticonceptie Nederland, mai 2011
Beksinska M et al. Contraception, janvier 2012

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
10 trucs à savoir sur le préservatif féminin Mis à jour le 06/07/2009 - 00h00

Sur le même principe que son homologue le préservatif masculin, le préservatif féminin est efficace comme moyen de contraception et en prévention des infections sexuellement transmissibles, dont le virus du sida. Comment ca marche? Que faut-il savoir...

Avez-vous déjà testé le préservatif féminin ? Publié le 17/01/2014 - 11h31

Le préservatif féminin, très mal connu, est un moyen de contraception qui protège également du sida et autres IST (infections sexuellement transmissibles) . Il représente une réelle alternative au préservatif masculin et permet une gestion partagée d...

La contraception non-hormonale de A à Z Publié le 24/05/2016 - 16h06

Les contraceptifs mécaniques ont tous un point commun: il agissent localement pour empêcher la procréation. Leur grand avantage ? Avec eux, on évite les désagréments liés à l’usage des contraceptifs hormonaux (prise de poids, maux de tête, nausées, e...

Plus d'articles