PUBLICITÉ

Comment faire lire les garçons ?

Publié par Dr Catherine Solano - médecin sexologue, adapté par C. De Kock, jounaliste santé le 15/02/2005 - 00h00
-A +A

C'est une constatation, les garcons lisent beaucoup moins et moins bien que les filles. Or, les résultats scolaires sont étroitement corrélés aux compétences en lecture. Que faire pour les aider ?

PUB

Encourager les pères à lire des histoires !

En effet, la plupart du temps, quand quelqu'un lit un livre à un enfant, il s'agit d'une femme. Une maman, une assistante maternelle, une baby sitter… De ce fait, l'enfant considère la lecture comme une activité typiquement féminine. Or, s'il s'agit d'un garcon, il a envie de faire comme les hommes : il ne veut donc pas lire ! Si son père décide chaque soir de lui faire la lecture, il l'encourage à développer son goût pour cette activité. Quel meilleur modèle qu'un père qui, aux yeux de son fils, est toujours le plus fort ?

Leur lire des guides pratiques

Les garcons apprécient moins la fiction que les filles. Ils préfèrent les guides techniques, les livres pratiques, dans lesquels, par exemple, ils peuvent apprendre comment faire des nŒuds, construire une cabane dans un arbre ou apprendre ce qu'est une armée… Et leur point de vue est important, car lire ne sert pas seulement à apprécier la littérature. C'est une activité qui peut servir dans tous les domaines de la vie, à découvrir des sources documentaires, un mode d'emploi, des petites annonces ou simplement les informations du jour !

Publié par Dr Catherine Solano - médecin sexologue, adapté par C. De Kock, jounaliste santé le 15/02/2005 - 00h00 Publication trimestrielle de la Fédération canadienne des services de garde à l'enfance, Interaction, 15 (4), Hiver 2002, p. 13-14.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Connaissez-vous la réalité de la sexualité des ados? Mis à jour le 27/10/2010 - 00h00

La sexualité des adolescents est plus souvent fantasmée qu'étudiée. On l'imagine telle qu'elle a été pour nous, telle que nous en parlent quelques ados de notre entourage ou telle qu'on le lit dans les médias. Mais la réalité n'est pas toujours celle...

Plus d'articles