PUBLICITÉ

Le chemin des écoliers

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 08/03/2005 - 00h00
-A +A

A partir de quel âge mon enfant peut-il faire seul le chemin de l'école ? Comment le sensibiliser aux dangers encourus à l'extérieur ? Comment lui apprendre un comportement de piéton " responsable " ?

PUB
SOMMAIRE

Avant l'âge de sept ans, un enfant n'a pas les capacités d'assurer sa sécurité. Il est donc hors de question de le laisser prendre le chemin de l'école tout seul. En effet, sa perception de l'environnement est limitée. Certes, son champ de vision est identique à celui de l'adulte, mais il ne prend en compte que ce qui se passe devant lui, ignorant les côtés. En outre, il ne fait pas la différence entre voir et être vu. Ainsi, lorsqu'il voit quelqu'un, il croit qu'on le voit aussi. Ensuite, il a du mal à estimer les longueurs et les distances, il confond taille et éloignement. Il n'est pas toujours en mesure de repérer d'où vient un bruit, d'isoler chaque son et de faire la différence entre un bruit immobile et celui par exemple d'une voiture se dirigeant vers lui. Et enfin, n'évaluant ni le temps ni la distance, il ne peut apprécier la notion de vitesse.

Au final, ce n'est qu'à partir de l'âge de huit ans, qu'en général, un enfant est prêt à se rendre seul à l'école. Bien entendu, cet âge théorique dépend de la maturité de l'enfant, mais également de la nature et de la durée du trajet.

Ainsi, vers huit ans, on peut laisser un enfant accomplir seul un trajet court et très simple. Toutefois il est impératif de l'accompagner au préalable plusieurs fois afin de l'éduquer à ce trajet précis et de débuter l'apprentissage de l'autonomie. Il doit notamment apprendre avec vous à marcher côté maison et non au bord du trottoir, à repérer les travaux et les endroits avec sorties de voitures (garages, parkings), à traverser les rues (sans courir, lorsque la signalisation l'y autorise - petit bonhomme vert-, quand toutes les voitures sont à l'arrêt), ou encore à lui faire découvrir les risques en cas d'intempéries. Bien évidemment, l'adulte étant l'exemple et le professeur, il est impératif qu'il respecte les règles qu'il inculque : ne marchez pas sur la route, ne slalomez pas entre les voitures, ne courez pas, traversez systématiquement sur les passages piéton et attendez l'apparition du petit bonhomme vert…Vous devez également lui apprendre à reconnaître les principaux panneaux.

Entretenez régulièrement ses acquis en l'observant dans la rue, afin de lui rappeler les règles élémentaires. S'il utilise les transports en commun apprenez-lui à lire les cartes et les directions. S'il ne peut s'asseoir, il doit se tenir aux barres. Et apprenez-lui à attendre que le bus soit reparti avant de traverser la chaussée, en regardant bien à gauche puis à droite.Privilégiez les vêtements de couleur claire, permettant d'être vu ou apposez des bandes réfléchissantes sur son blouson.

En vélo ?

Pas de vélo sur la chaussée avant neuf ans. Avant cet âge, exclusivement sur le trottoir.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 08/03/2005 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Enfant handicapé : zoom sur l’enseignement spécialisé Publié le 13/10/2015 - 10h16

La naissance d’un enfant porteur de handicap est un bouleversement pour toute la famille. Au-delà des émotions, il faut aussi résoudre de nombreux problèmes pratiques. Dont celui de la scolarité. Si l’intégration en école ordinaire est possible, il e...

Sachez repérer un trouble visuel chez votre enfant Publié le 04/09/2012 - 11h26

Votre enfant écrit le nez sur son cahier, il a mal à la tête, il plisse les yeux? Et si c’était le signe d’une anomalie visuelle? En attendant le jour de votre consultation chez l’ophtalmo, voici quelques indications qui peuvent vous mettre sur la pi...

Comment motiver son enfant pour l'école ? Publié le 01/09/2016 - 16h47

Chaque année, la rentrée des classes provoque son lot de contestations chez des enfants qui, décidément, ne veulent pas aller à l'école ! Pourquoi un tel refus de l'institution scolaire ? Quelques pistes de réponses avec Didier Pleux, psychologue cli...

Votre enfant entre en primaire Publié le 28/08/2017 - 15h52

L'entrée en primaire est une étape cruciale pour votre enfant. Du statut de " bébé ", il va devenir " grand ", en apprenant à lire tout d'abord ! Mais il va aussi avoir à faire face à de nouveaux camarades, à une compétition accrue et à un nouvel ins...

Plus d'articles