PUBLICITÉ

Les chaussettes de l'archiduchesse

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 27/04/2004 - 00h00
-A +A

Au dernier marathon de Londres, Paula Radcliffe est devenue la marathonienne la plus rapide au monde. Outre ses extraordinaires qualités athlétiques, l'Anglaise se caractérise par le port de longues chaussettes blanches au charme plutôt désuet.

PUB

En portant ces chaussettes blanches, les motivations de Radcliffe n'ont rien d'esthétiques. L'athlète britannique reprend à son compte les conclusions d'études récentes menées par l'industrie textile qui préconise l'amélioration du retour veineux grâce à des bas de contention. Elle n'est pas la seule à sacrifier désormais à cette mode curieuse. Les chaussettes miracles recrutent aussi chez les rugbymen, les footballeurs et les pilotes de course, comme on peut s'en apercevoir en recoupant des témoignages généralement très favorables. Sur le plan scientifique, en revanche, on regrette que l'argumentation repose sur l'extrapolation d'hypothèses séduisantes, certes, mais tout de même un peu légères… Comme les jambes de ces athlètes enthousiastes !

Vous êtes gonflés!

L'industrie textile aime se mêler de santé et de performances. Les perspectives sont aujourd'hui si nombreuses qu'on organise régulièrement des colloques pour faire état de trouvailles dans le domaine sportif. L'invention de ces fameuses chaussettes est attribuée au professeur Graham Kelly, après quinze années d'expérience clinique dans le domaine vasculaire. L'élément essentiel réside dans le système assurant une compression graduelle le long des mollets. Le retour veineux s'en trouve amélioré et les vibrations musculaires lors du contact du pied sur le sol seraient aussi diminuées. On lui prête même de réduire le risque de blessure. Seulement, aucune étude n'est venue corroborer ces propos. Les seuls travaux vraiment crédibles ont été réalisés hors des terrains de sport, sur du personnel naviguant de lignes aériennes commerciales. Par la mesure de la circonférence de leurs chevilles et de leurs mollets, on a constaté que, grâce à ces chaussettes, le gonflement des jambes était plus faible au niveau de la cheville (2 millimètres contre 4) et surtout du mollet (2,9 millimètres contre 6,7).

Le débat des bas

Il n'en fallait pas plus pour convaincre les entraîneurs de faire également porter ces chaussettes par leurs joueurs lors des déplacements en avion. Mais la question reste ouverte : ces chaussettes peuvent-elles réellement constituer un plus lors des entraînements et en compétition ? Cela semble tout de même assez difficile à croire ! Peut-être modifient-elles légèrement les sensations en phase de récupération après un effort intense. Mais cela ne nous paraît pas susceptible de changer grand-chose aux mécanismes de physiologie cellulaire. Comment imaginer que quelques gradients de pression en plus ou en moins jouent un rôle aussi fondamental? Gageons que ces chaussettes feront probablement fureur, comme les bandelettes nasales, sans le support de la science. Jusqu'à la nouvelle mode.

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 27/04/2004 - 00h00 (*) oxysocks.com (Abréviation pour "oxygenating socks" littéralement: chaussettes oxygénantes).
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sportifs : prenez soin de vos pieds ! Mis à jour le 27/07/2004 - 00h00

Pas après pas, nous parcourrons deux fois et demi le tour de la planète. Et encore, ce constat ne concerne que les sédentaires. Imaginez alors le nombre de tours qu'effectue un promeneur du dimanche ou encore un sportif compétiteur… Afin que vos pied...

Sport : comment prendre soin de ses pieds ? Publié le 22/04/2016 - 09h23

Transpiration , frottements, lésions, infections,… les pieds du sportif sont potentiellement l'objet de divers traumatismes. Comment prendre soin de ses pieds pour éviter ces inconvénients et pratiquer un sport sereinement.

Plus d'articles