PUBLICITÉ

A chaque pièce de la maison, ses polluants!

Mise à jour par Julie Robin, journaliste santé le 07/01/2013 - 12h37
-A +A

Saviez-vous que votre intérieur peut contenir de nombreux polluants nocifs pour votre santé?

Certains gestes simples contre la pollution intérieure peuvent être salutaires, d’autant plus que l’on passe environ 80% de notre temps entre quatre murs.

PUB

Principal polluant de la chambre à coucher: les acariens

Les principaux polluants de la chambre à coucher sont les acariens, ces araignées microscopiques qui se nourrissent de débris de peau, de restes de nourriture et de moisissures.

Ils se retrouvent partout, mais leurs lieux de prédilection sont:

  • Les matelas,
  • Les tentures,
  • Les tapis,
  • Les canapés
  • Les peluches. 

Les acariens sont une cause importante d’allergie chez les enfants en bas âge, mieux vaut donc se passer de ces indésirables.

Le meilleur moyen d'éliminer les acariens est de laver régulièrement les draps, les couvertures et les édredons à 60°.

 

Principaux polluants du salon: le tabac et les produits chimiques

Première cause de pollution intérieure dans le salon: l’usage du tabac.

La fumée de cigarette contient du benzène, un composé organique volatil cancérigène qui est associé à un risque accru de leucémie.

Sans parler de la nicotine, du monoxyde de carbone, des oxydes d’azote, du goudron et des particules fines... un cocktail qu’il vaut mieux bannir de votre intérieur.

 

Méfiez-vous également des composés organiques volatiles (COV), ces polluants chimiques volatils irritants.

Ils se retrouvent notamment dans les colles, vernis et résines utilisés dans la fabrication de bois agglomérés, de meubles, de cloisons, de peintures et de vernis.

Pour finir, privilégiez les produits naturels pour fertiliser vos plantes ou éradiquer les insectes.

 

Initialement publié par Julie Robin, journaliste santé le 08/01/2013 - 00h00 et mis à jour par Julie Robin, journaliste santé le 07/01/2013 - 12h37

Site de l’IBGE, l’Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement (www.bruxellesenvironnement.be)  - http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/DGALN_Guide_Pollution_Air_interieur_0409.pdf

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Risques allergiques : protéger les bébés de la pollution Publié le 13/03/2017 - 17h29

La pollution fait partie des facteurs de risque d’allergies respiratoires. C’est que l’exposition aux polluants atmosphériques altère et irrite les voies respiratoires, augmentant le risque de développement d’une allergie. Comment protéger les bébés...

Votre bureau est-il pollué ? Mis à jour le 15/08/2006 - 00h00

Nul doute que l'un ou l'autre matin vous avez dû vous dire en vous rendant au bureau que l' environnement est bien pollué , mais vous êtes-vous déjà posé cette question à propos de votre lieu de travail ?

Plus d'articles