PUBLICITÉ

Césarienne : un impact sur la santé de l’enfant ?

Mise à jour par Coline Wellemans, journaliste santé le 09/11/2015 - 12h08
-A +A

La naissance par césarienne influence l’état de santé de l’enfant ? Oui, non, peut-être,… les études se multiplient. Pourtant, les chercheurs ne s’accordent pas ! Faisons le point.

PUB

Césariennes : effets à long terme supposés

La césarienne est certes un acte médical aujourd’hui maitrisé… mais les études sont nombreuses à soulever les conséquences potentielles de la césarienne sur la santé des enfants, à plus ou moins long terme. Parmi les coupables désignés : l’obésité, les allergies et l’asthme sont trois phénomènes le plus souvent rapportés par les chercheurs. « Mais le sujet reste fort controversé. En effet, lorsque l’on parle d’effets à long terme, les études de bonne qualité se font rares car il faut suivre des patients durant des années, ce qui amène de nombreux biais », explique le Dr Nicolas Lefèvre, pédiatre pneumologue à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola.

Comment la césarienne influencerait-elle la santé du bébé ?

L’explication est à chercher dans le « microbiote intestinal », ou en d’autres mots : la flore intestinale, soit les bactéries présentes naturellement dans le tube digestif. Pourquoi ? Parce que lors d’un accouchement par voie basse (naturelle), les intestins du bébé sont « colonisés » par les bactéries présentes dans le vagin de la mère. L’importance de cette colonisation ? Elle a un effet régulateur sur le système immunitaire du bébé. Et avec une césarienne ? Les intestins de l’enfant sont colonisés mais plus tardivement et par des bactéries moins favorables à l’équilibre immunitaire, comme des bactéries cutanées par exemple. Un enfant né par césarienne n’aurait donc pas la même flore intestinale ni le même système immunitaire que s’il était né par voie vaginale.

Initialement publié par Coline Wellemans, journaliste santé le 09/11/2015 - 12h08 et mis à jour par Coline Wellemans, journaliste santé le 09/11/2015 - 12h08

Dr Nicolas Lefèvre – Pédiatre pneumologue à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola
Dr Anne-Britt Johansson – Néonatologue à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Césarienne: quels risques pour l’enfant? Publié le 03/12/2012 - 15h01

La décision de faire ou non une césarienne repose sur plusieurs éléments. Le chirurgien doit toujours prendre en compte le bénéfice pour la santé de la mère et celle de l’enfant . Mais au fait, quels risques court un enfant naissant par césarienne?

Pas de césarienne de convenance avant 39 semaines Publié le 11/03/2013 - 15h50

De plus en plus de mères programment leur accouchement par convenance personnelle, ou pour arranger les médecins. Le risque de complication est cependant plus élevé si l'accouchement est déclenché avant 39 semaines . Bon à savoir!

Bébé se présente par le siège : quelles solutions ? Publié le 30/04/2014 - 16h16

En fin de grossesse, la plupart des bébés sont positionnés avec la tête vers le bas de l’utérus. Ce n’est toutefois pas toujours le cas et l’enfant se présente alors par le siège. Version par manœuvre externe, césarienne, accouchement par voie basse,...

Plus d'articles