PUBLICITÉ

Cancer du sein : les progrès de l'hormonothérapie

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/10/2013 - 11h28
-A +A

Les progrès accomplis dans le traitement du cancer sont spectaculaires.

Pour le cancer du sein, les nouveaux médicaments d'hormonothérapie ont changé la donne.

PUB

Le traitement contre le cancer du sein avance sans cesse

Chaque année, les médecins découvrent 9500 nouveaux cas de cancer du sein en Belgique.

Augmentation de l'espérance de vie, meilleur dépistage, mode de vie... Les raisons de la hausse de la fréquence de ce cancer sont multiples.

"L'âge tardif de la première grossesse, lié à l'allongement des études et à la carrière professionnelle, est par exemple un facteur de risque, explique le Dr Didier Vander Steichel, directeur médical et scientifique de la Fondation contre le cancer. Par ailleurs, l'alcool, le surpoids ou la sédentarité constituent également des facteurs de risque très présents dans nos sociétés."

L'hormonothérapie au secours du cancer du sein

Tous les cancers du sein ne sont pas hormonosensibles, mais c'est le cas de la majorité, en particulier chez les femmes ménopausées. Cela signifie que la croissance des cellules cancéreuses est soumise à l'influence des hormones féminines.

L'hormonothérapie, pratiquée depuis vingt ans, tente donc de bloquer ce facteur hormonal afin d'enrayer la croissance tumorale.

"Le tamoxifène, médicament utilisé depuis vingt ans, agit en empêchant les hormones de venir se fixer à la cellule cancéreuse. Il a montré son efficacité en diminuant, non seulement le risque de récidive, mais aussi le risque de survenue d'un nouveau cancer du sein."

Initialement publié par Julie Luong, journaliste santé le 23/11/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/10/2013 - 11h28
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
L'aspirine réduit le risque de cancer du sein Mis à jour le 29/06/2004 - 00h00

Des chercheurs américains ont constaté que les femmes prenant régulièrement de l'aspirine couraient un risque moindre de développer un cancer du sein . Des études complémentaires doivent cependant encore venir confirmer ou infirmer cette découverte.

Radiothérapie et chimiothérapie dans le cancer du sein Publié le 22/09/2013 - 23h37

La radiothérapie, la chimiothérapie et l'hormonothérapie sont utilisées en complément de la chirurgie pour améliorer les chances de guérison du cancer. Tous ces traitements ne sont pas systématiquement utilisés : chaque cancer du sein est particulier...

Six mois d'allaitement offrent 5% de cancer du sein en moins Mis à jour le 06/08/2002 - 00h00

La maternité est connue pour offrir une protection contre le risque de cancer du sein . Les résultats d'une étude internationale montrent qu'il en est de même de l' allaitement . Nourrir au sein son enfant durant au moins 6 mois, contribue à diminuer...

Plus d'articles