Cancer du sein : plus la poitrine est asymétrique plus le risque augmente

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 04/04/2006 - 00h00
-A +A

Peu de femmes possèdent une poitrine parfaitement symétrique, toutefois une étude britannique suggère qu'une différence de taille importante entre les deux seins pourrait être considérée comme un facteur de risque indépendant de présenter cette maladie.

PUB

Dans le cadre d'une étude, des chercheurs britanniques ont indiqué que toute augmentation de 90 g dans l'asymétrie de la poitrine, mesurée par mammographie, prédit une augmentation de 50% du risque de cancer du sein.

Un prédicteur indépendant

Les chercheurs ont étudié les mammogrammes de 252 femmes ne souffrant pas d'un cancer du sein au moment de l'examen mais ayant développé la maladie plus tard. Un nombre identique de femmes ayant des mammogrammes normaux et n'ayant pas développé un cancer du sein ont servi de contrôle.La taille moyenne des seins des 504 femmes de l'étude était de 480 g et l'asymétrie moyenne était comprise entre 45 et 61 g. Seule une femme possédait des seins parfaitement asymétriques. Les résultats invitent à penser qu'une poitrine asymétrique pourrait être un bon prédicteur indépendant du risque de cancer du sein.

A relativiser

Le constat que les femmes qui ont développé par la suite un cancer du sein avaient une asymétrie plus grande que celles qui n'ont pas développé la maladie correspond aux résultats d'études similaires. Des travaux précédents semblent indiquer que les oestrogènes jouent un rôle dans l'asymétrie.Attention, même si ces résultats suggèrent un lien important entre l'asymétrie de la poitrine et le cancer du sein, les chercheurs précisent bien que ce n'est qu'un des nombreux éléments qui influencent le risque de cancer du sein.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 04/04/2006 - 00h00 Scutt, D. "Breast cancer research", March 20, 2006; vol 8.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
J’ai les seins qui tombent : que faire ? Publié le 03/03/2017 - 12h32

Les seins qui tombent (ptose mammaire), une poitrine qui s’affaisse progressivement ? Que peut-on faire ? Selon l’importance de la poitrine et le degré de relâchement, plusieurs solutions s’offrent à vous, de la musculation à la chirurgie, en passant...

L'autopalpation des seins ne dépiste pas le cancer Mis à jour le 25/11/2008 - 00h00

Pendant quelques années, l'autopalpation des seins a été conseillée aux femmes dans l'espoir qu'elle permettrait de détecter les lésions éventuelles plus tôt. Cet espoir s'est avéré sans fondement, mais l'autopalpation reste d'actualité.

Plus d'articles