PUBLICITÉ

Cancer du sein : un médicament préventif ?

Publié par Dr Philippe Presles : Adaptation : Dr Philippe Burton le 18/02/2003 - 00h00
-A +A

D'ici quelques années, les femmes en bonne santé mais présentant un risque élevé de développer une tumeur du sein pourraient bénéficier d'un traitement préventif. En effet, le tamoxifène serait également capable de réduire de 38% le nombre de nouveaux cas.

PUB

L'analyse de plusieurs essais portant sur la prévention du cancer du sein, démontre que le tamoxifène, un médicament couramment prescrit dans le traitement de ce type de tumeur, est également efficace chez les femmes en bonne santé mais à risque élevé de cancer du sein. Les auteurs sont cependant prudents en précisant que la conclusion de ce travail préliminaire est certes très encourageante, mais ne modifie pas pour l'instant les recommandations européennes actuelles.Comparé à un placebo, le tamoxifène a permis de ralentir la croissance de certaines tumeurs, en inhibant l'effet stimulant des estrogènes sur les cellules cancéreuses mammaires. Il n'est donc utile que dans le cas de cancers sensibles aux hormones. Mais au final, les chercheurs observent une réduction de 38% du nombre de cancer du sein dans le groupe de femmes à risque traitées par ce médicament. Cette réduction atteint les 48% pour les cancers hormono-dépendants (oestrogéno-dépendants).

Des effets secondaires

Hélas, cette substance ne peut être utilisée en prévention en raison de ces effets indésirables. En effet, les taux de cancer de l'endomètre ont systématiquement progressé, avec un risque multiplié par 2,4. Les accidents thromboemboliques veineux ont également été accrus.L'enjeu scientifique est maintenant de trouver par tous les moyens la possibilité de réduire les effets secondaires du tamoxifène, afin de pouvoir proposer dans un avenir proche un traitement préventif aux femmes à risque.

Cette découverte est de taille et ouvre de belles perspectives dans la bataille contre le cancer
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !Site Fédération Belge contre le Cancer
Publié par Dr Philippe Burton le 18/02/2003 - 00h00 The Lancet, 361 : 296-300, 25 janvier 2003
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La vitamine D protège les femmes du cancer du sein Mis à jour le 02/07/2013 - 15h31

Alors que la vitamine D est connue pour son intérêt sur les os et le squelette, on lui attribue aujourd’hui d’autres propriétés, notamment anticancéreuses. Aujourd'hui, les liens entre carences en vitamine D et cancer du sein sont de plus en plus éta...

L'aspirine réduit le risque de cancer du sein Mis à jour le 29/06/2004 - 00h00

Des chercheurs américains ont constaté que les femmes prenant régulièrement de l'aspirine couraient un risque moindre de développer un cancer du sein . Des études complémentaires doivent cependant encore venir confirmer ou infirmer cette découverte.

Plus d'articles