PUBLICITÉ

Cancer : pourquoi la chimiothérapie provoque-t-elle la chute des cheveux ?

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 19/09/2006 - 00h00
-A +A

Tout le monde sait que les traitements utilisés contre le cancer peuvent entraîner une chute des cheveux. Mais pourquoi la chimiothérapie s'accompagne-t-elle de cet effet secondaire, par quel mécanisme et est-ce inéluctable ?

PUB

Les répercussions du traitement contre le cancer

La chute des cheveux n'a pas de conséquences physiologiques. En revanche, les répercussions psychologiques peuvent être très fortes. De plus, la chute des cheveux lors d'un traitement contre le cancer est le premier stigmate de la maladie cancéreuse pour le malade et son entourage. La souffrance qui en découle varie d'une personne à une autre et selon de nombreux paramètres (sexe, situation familiale, professionnelle, âge…).
De la même facon, les solutions sont multiples et dépendent de chacun.

Mais pourquoi le traitement contre le cancer entraîne-t-il la chute des cheveux ?

La chute des cheveux est un effet secondaire de la chimiothérapie.
En effet, les chimiothérapies ciblent spécifiquement les cellules à multiplication rapide, une caractéristique des cellules cancéreuses. Seulement, les cellules cancéreuses ne sont pas les seules à se multiplier rapidement, et c'est notamment le cas des cellules du bulbe pileux, responsables de la pousse des poils et des cheveux.
Ainsi, les chimiothérapies détruisent à la fois les cellules cancéreuses et les cellules du bulbe pileux, ce qui entraîne la perte des poils et des cheveux.
La chute débute généralement deux à trois semaines après la première séance de chimiothérapie. L'importance et la vitesse de la chute varient selon les molécules, les doses, la fréquence et la durée des séances, et la nature des cheveux.

Attention toutefois, il faut savoir que toutes les chimiothérapies n'entraînent pas de chute des cheveux. Tout simplement parce que certaines s'attaquent à d'autres spécificités des cellules cancéreuses.

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 19/09/2006 - 00h00 Institut national du cancer, dossier de presse de septembre 2006.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Moi, ma chimio et mes cheveux Publié le 14/01/2016 - 10h50

La chimiothérapie attaque tout les cellules qui se renouvellent rapidement; et donc aussi les cellules des cheveux et des poils. Cheveux, sourcils et cils repousseront après la fin de la chimio, mais vous n'êtes pas obligés d'attendre jusque là sans...

Pouvons-nous empêcher la chute des cheveux ? Publié le 16/10/2012 - 10h34

L'alopécie androgénique touche près de 70% des hommes . Plus ou moins précoce, plus ou moins importante, cette chute des cheveux n'est pas toujours bien vécue . Lorsque c'est le cas, il est conseillé de consulter un dermatologue afin d'envisager des...

Des cheveux qui tombent: normal ou inquiétant? Publié le 16/04/2013 - 13h39

Tout au long d'une vie, les cheveux poussent , certains meurent et tombent alors que d'autres naissent ou sont en phase de croissance. Parmi les 70.000 à 150.000 cheveux qui garnissent notre crâne - soit 200 à 300 cheveux par cm² - 20 à 100 sont quot...

Plus d'articles