Cancer : les médecins-vigies au rapport

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/02/2002 - 00h00
-A +A

Notre santé est observée à la loupe par les médecins-vigies.

PUB
SOMMAIRE

La Belgique comme beaucoup d'autres pays s'est doté d'une structure efficace chargée de la surveillance des maladies. Au sein de celle-ci travaillent des médecins généralistes chargés de rapporter l'incidence des maladies au sein de l'Institut Scientifique de la Santé Publique Louis Pasteur. Le dernier rapport publié concerne l'enregistrement de cancer par ces médecins pour la période 1990-1997. Il existe en effet un certain décalage quant à l'analyse des données sur le long terme. Il n'empêche que les renseignements s'avèrent précieux, d'autant plus qu'ils ont été comparés aux autres registres nationaux. Les chiffres sont publiés dans l'article " Le cancer en Belgique : chiffres à l'appui ".

Bien utile

Ce système vient donc en complément d'autres déjà existants et permet de tirer des enseignements sur les circonstances de la découverte de cancer mais aussi sur l'impact des campagnes de sensibilisation et de dépistage. Votre médecin généraliste fait peut-être partie de ce groupe important.Le rapport illustrent en effet l'impact favorable des campagnes de dépistage du cancer du sein sur les années étudiées mais il montre aussi que l'enregistrement des médecins-vigies n'a pas d'effets sur l'incidence des cancers colo-rectaux ni sur ceux de la prostate. Il est probable d'ailleurs que les patients atteints de ce type de lésions consultent directement un centre spécialisé. Ceci signifie que notre santé est perpétuellement passées à la loupe même si l'actualité nous rappelle, avec la dernière affaire des PCB, que le système n'est pas sans faille.Site Fédération Belge contre le Cancer

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/02/2002 - 00h00 Enregistrement du cancer par le réseau de médecins-vigies 1990-1997, février 2002, Institut Scientifique de la Santé Publique Louis Pasteur
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cancer du sein: on avance… Mis à jour le 07/10/2011 - 17h00

Les femmes ont 90% de chances de guérir d’un cancer du sein dépisté tôt. De nouveaux traitements voient le jour, de plus en plus ciblés selon chaque cas. Des progrès gigantesques en moins de 10 ans.

Dépistage du cancer du sein : plus chers ! Mis à jour le 03/02/2002 - 00h00

Alors que notre pays se dote d'une campagne efficace de dépistage dans le cancer du sein , l'Europe, elle, admet de breveter des gènes de susceptibilité de ce même cancer. La conséquence directe pour les patientes est un prix inabordable pour les tes...

Plus d'articles