Les Belges mangent mal : la vérité est dans l'assiette !

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 26/09/2006 - 00h00
-A +A

PUB

Le poids : à quelques kilos près...

L'enquête révèle une mauvaise estimation générale de la corpulence. Cette représentation faussée de son corps ne contribue naturellement pas à ce que les mauvaises habitudes alimentaires soient corrigées de manière appropriée.

Informations et désinformations

L'analyse montre enfin que seulement 26 % des Belges sont bien informés sur l'alimentation et la santé. En revanche, certains préjugés ont la vie dure : 39% des Belges pensent à tort que les pommes de terre font grossir, 67% d'entre eux estiment que l'huile est moins grasse que le beurre ou encore, 36% pensent que la viande de boeuf est dangereuse. Autant d'affirmations qui en disent long sur la mauvaise information en matière alimentaire des Belges …, exprimée notamment par une faible lecture de l'étiquetage des aliments : seul 1 Belge sur 2 prend la peine de le lire et 1 sur 10 ne le lit jamais.

Saluons enfin l'initiative de Test Achats, qui a mis au point un CD-ROM "Saveur et équilibre " avec des informations, des recettes et des recommandations personnalisées. Peut-être une étape pour amorcer des changements de notre mode de vie…

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 26/09/2006 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB