PUBLICITÉ

Les Belges figurent parmi les plus gros fumeurs d'Europe

Publié par Claudine De Kock, journaliste santé le 04/09/2007 - 00h00
-A +A

En 2006, les fumeurs belges ont fumé pas moins de 1 449 cigarettes par habitant! Ce qui fait d'eux les plus "gros" fumeurs d'Europe, après les Néerlandais. Pour pouvoir motiver un fumeur à arrêter, il est essentiel d'avoir un apercu global et clair de ses habitudes tabagiques. Sur ce point, les fumeurs flamands et wallons divergent.

PUB

Un tabagisme régional

En 2006, en Wallonie, le nombre de "gros" fumeurs (plus de 21 cigarettes par jour) a diminué par rapport à l'année précédente, tandis qu'en Flandre, ce chiffre a fortement augmenté. Par ailleurs, alors que les fumeurs flamands ont entrepris davantage de tentatives d'arrêt sérieuses que les Wallons, 20% des néerlandophones ne comptent aucune tentative d'arrêt, alors que 10% seulement des fumeurs francophones n'ont jamais tenté d'abandonner la cigarette. Les motifs pour arrêter varient également des deux côtés de la frontière linguistique. Pour les fumeurs wallons, cette décision est surtout motivée par le coût élevé de la cigarette. Leurs homologues flamands, eux, sont en premier lieu convaincus par les recommandations anti-tabac de leurs amis ou de leur famille.
En Wallonie, les fumeurs veulent essentiellement arrêter par leur seule volonté, tandis qu'en Flandre, ils envisagent davantage de recourir aux substituts nicotiniques afin d'augmenter leurs chances de réussir. Et les fumeurs wallons ont tenu plus longtemps, en moyenne, dans leurs précédentes tentatives d'arrêt.

Record fumeux!

Dans tous les pays européens, les femmes fument considérablement moins que les hommes. L'étude n'explique pas les raisons pour lesquelles les Belges et les Néerlandais sont les plus grands amateurs de cigarettes d'Europe. En 2006, la moyenne s'élevait à 1 511 cigarettes par Néerlandais et à 1 449 cigarettes pour les Belges, qui se placent ainsi en deuxième place de ce "classement". Avec 1 175 cigarettes, les Italiens sont les fumeurs les plus "modérés" de l'étude européenne.

Publié par Claudine De Kock, journaliste santé le 04/09/2007 - 00h00 Communiqué de presse "Tabagisme: les différences entre Flamands et Wallons", résultats d'une étude sur les fumeurs en Europe réalisée à la demande de NiQuitin, avril 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Une cigarette roulée = deux cigarettes Publié le 17/07/2015 - 15h48

Faites-vous partie des fumeurs de cigarettes roulées à la main qui imaginent que celles-ci sont moins mauvaises que les cigarettes industrielles ? Il est urgent de vous mettre au courant…

Cigarettes " légères " : vous vous êtes fait leurrer ! Mis à jour le 27/01/2004 - 00h00

Du point de vue de vos poumons, la cigarette "light" n'existe pas. Une étude américaine ayant porté sur plus d'un million de sujets démontre que cigarettes classiques, "légères" ou "ultra-légères", mènent au même risque de mort par cancer du poumon.

Tabac : arrêt brutal ou progressif ? Publié le 13/10/2016 - 16h51

L' arrêt total et brutal du tabac est une stratégie difficile et souvent vouée à l'échec. Une alternative est de réduire progressivement sa consommation de tabac , en s'aidant des substituts nicotiniques (patches, gommes, comprimés). Ces derniers per...

Plus d'articles