PUBLICITÉ

Les Belges demandeurs de pilules amaigrissantes...

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 23/08/2005 - 00h00
-A +A

Selon un nouveau rapport d'Euromonitor, les ventes de produits amaigrissants explosent dans notre pays. Principales raisons : nous faisons de plus en plus attention à notre image, mais finalement peu aux risques de l'obésité…

PUB

Dans son dernier bulletin, Euromonitor, une entreprise spécialisée dans l'analyse économique de marché, révèle que les ventes de produits amaigrissants (hors médicaments et donc, hors prescription médicale) en pharmacie et en magasins spécialisés ont augmenté de 14 % dans le courant de l'année 2004 en Belgique, pour atteindre le chiffre global de 29 millions d'euros. Cette progression est largement supérieure à la croissance annuelle de la Grande-Bretagne (+ 6,6 %), le plus gros marché européen en la matière, et dépasse aussi fortement les chiffres du marché espagnol (+ 10,3 %), également en net accroissement. Le marché belge des produits amaigrissants bat donc aujourd'hui tous les records !

L'esthétique avant la santé

En 2004, on a estimé que l'obésité concernait environ 15 % des Belges, alors que la surcharge pondérale (ou excès de poids) frappait environ 41 % de nos concitoyens. Des chiffres qui sont plus élevés cependant si l'on considère uniquement les femmes : 18 % seraient obèses contre 47 % en surcharge pondérale…Et malgré ces statistiques alarmantes, d'après Euromonitor, la principale motivation des Belges au moment d'acheter de tels produits reste avant tout " le look " plutôt qu'une plus grande conscience des risques de l'obésité pour la santé !En effet, le profil de l'acheteur est avant tout une femme, qui effectue ses emplettes juste après la Nouvelle Année et tout au long de l'été et de la saison des bikinis… Principaux articles achetés : les pilules " fat burners " ou " fat and carb blockers ", ainsi que les substituts de repas sous forme de barres céréalières.

La presse, pour...

D'après les analystes, le secteur a bénéficié de la publicité croissante des magazines pour ce genre de produits, mais aussi du nombre de programmes télévisés toujours plus nombreux montrant des femmes désirant être plus minces, en meilleure forme et… plus jeunes. Enfin, il apparaît également que le cadre législatif qui se dessine aujourd'hui dans notre pays est également en faveur de la qualité des produits mis à la vente et aussi des produits dits " naturels ", auquels le consommateur est très sensibilisé.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 23/08/2005 - 00h00 Health and Wellness Healthcare products in Belgium, 2002-2004, Euromonitor International 2005.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Les Belges sur la balance ... Mis à jour le 14/02/2006 - 00h00

Le troisième grand sondage en près de dix ans de l'Institut de la Santé Publique sur les comportements en matière de santé des Belges vient de livrer son verdict. Parmi les sujets entrevus : le poids corporel. Une mauvaise nouvelle qui se confirme, l...

Obésité infantile: jus de fruits 1 - sodas 0 ! Mis à jour le 29/05/2007 - 00h00

Le rôle des boissons sucrées dans le développement de l'obésité des enfants est une piste suivie avec sérieux par de nombreux experts en nutrition. Mais selon des chercheurs américains, les jus de fruits " 100 % pur jus " pourraient être totalement h...

Contre l'obésité, stop à la malbouffe au bureau Mis à jour le 21/09/2009 - 00h00

On ne cesse de nous le répéter: pour résister à l'épidémie d' obésité , il faut manger équilibré! Si ce conseil est applicable à la maison de manière relativement simple, au bureau cela relève plutôt de la quadrature du cercle... Le projet FOOD prend...

Plus d'articles