PUBLICITÉ

Beauté et perturbateurs endocriniens : vous pouvez agir !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/05/2016 - 13h52
-A +A

Les perturbateurs endocriniens sont partout, et nous avons parfois l’impression de ne rien pouvoir y faire. Une étude vient de prouver que c’est faux. Alors comment diminuer la quantité de perturbateurs endocriniens auxquels vous êtes exposé ?

PUB

Il est possible de diminuer les perturbateurs endocriniens auxquels nous sommes exposés

Les perturbateurs endocriniens sont partout. Notre nourriture, nos produits d’entretien, nos cosmétiques en sont pleins. Pour beaucoup, la nouvelle est décourageante : à moins de changer radicalement de style de vie, il semble impossible de se protéger. Pourtant, une étude menée sur des adolescentes vient de montrer que nous avons la possibilité de faire diminuer le taux de perturbateurs endocriniens dans notre sang.

Dans cette étude, des adolescentes américaines ont accepté de modifier pendant trois jours leurs habitudes en matière de cosmétiques : elles ont utilisé des produits sans perturbateurs endocriniens (phtalates, parabens, triclosan, oxybenzone). Le taux de perturbateurs endocriniens chez les jeunes filles a été mesuré par un test urinaire avant et après les trois jours.

Résultat : une baisse très réelle des taux a été constatée : -27% pour le phtalate de diéthyle, -44% pour les parabens, -36% pour le triclosan. En trois jours seulement !

Miser sur des cosmétiques avec moins de perturbateurs endocriniens

Il est donc très intéressant de se tourner vers les produits cosmétiques qui contiennent moins de perturbateurs endocriniens, ou même pas du tout. Il faut un peu y mettre du sien, en comparant les noms barbares sur les étiquettes, mais c’est possible ! Vous trouverez ici un article qui vous présente les produits allergisants, irritants ou perturbateurs endocriniens, à éviter dans les cosmétiques.

Attention, de nombreux produits qui sont vendus comme « naturels » ou « hypo-allergéniques » contiennent malgré tout des perturbateurs endocriniens. En plus de lire les étiquettes, vous aurez peut-être besoin aussi de changer de magasins pour vous approvisionner. Adieu les grandes surfaces et les parfumeries, bonjour les magasins bio ! Les prix sont généralement un peu plus élevés ; cherchez un peu sur internet, il y a parfois de bons plans.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/05/2016 - 13h52 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/05/2016 - 13h52

Harley, KG et al., Environ Health Perspect. 2016 Mar 7. [Epub ahead of print]

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Parabènes: quels sont les vrais dangers? Publié le 25/03/2013 - 10h33

Les produits « sans parabènes » sont de plus en plus répandus dans nos rayons. Selon ceux qui nous les vendent, ils seraient moins dangereux pour notre santé . Mais quels sont, au juste, les dangers pour la santé que représentent les parabènes?

Plus d'articles