PUBLICITÉ

Les autistes identifient mal les informations orales

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 07/09/2004 - 00h00
-A +A

Une nouvelle étude apporte des informations intéressantes dans la compréhension de l'autisme. Les patients autistes présenteraient une incapacité à activer l'aire cérébrale impliquée dans la reconnaissance de la voix humaine. Une hypothèse compatible avec le handicap social caractéristique de cette maladie.

PUB

L'autisme se caractérise par des troubles des capacités d'interactions sociales, des problèmes de communication et un champ restreint d'intérêts. D'autres caractéristiques y sont souvent associées, comme l'agressivité, l'automutilation, les comportements stéréotypés et ritualisés.Si les manifestations cliniques sont aujourd'hui bien définies, en revanche, les mécanismes n'ont toujours pas été élucidés.

L'objectif de cette étude était d'analyser la facon dont le cerveau des autistes adultes percoit la voix humaine par rapport aux autres sons. L'activité cérébrale de cinq patients et de huit volontaires sains a été enregistrée lorsqu'ils étaient soumis à des sons vocaux humains (parole, cri, chant, rire…), alternés avec des sons non vocaux (animaux, voitures, instruments de musique…). Tandis que chez les sujets témoins ces deux types de son activent différemment certaines aires cérébrales, il n'y a pas de différence chez les autistes. Les voix humaines n'activent pas spécifiquement l'aire de la perception de la voix, comme c'est le cas chez les sujets contrôles. Et à la question " qu'avez-vous entendu durant l'expérience ? ", les autistes rapportent 8% de sons humains, contre 51% pour les témoins.

La voix ne semble donc pas être reconnue par les autistes. Une telle anomalie du traitement des informations orales peut effectivement expliquer les difficultés de communication que rencontrent les autistes. En considérant cette découverte, on pourrait imaginer l'élaboration de stratégies de rééducation visant à activer spécifiquement la voie cérébrale des informations vocales.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 07/09/2004 - 00h00 Gervais H. et coll., Nature Neuroscience, 7 (8) : 801-802, 2004.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sur la planète autisme Mis à jour le 20/07/2004 - 00h00

Ils ignorent tout de notre facon de voir le monde et nous ne savons rien de la leur. Qui sont ces terriens qui ne fonctionnent pas comme nous? Une visite sur la planète Autisme.

La télévision favorise-t-elle l'autisme ? Mis à jour le 21/11/2006 - 00h00

Depuis quelques dizaines d'années une augmentation des diagnostics d' autisme se profile. Pour expliquer cette étonnante multiplication des cas, des chercheurs américains ont suivi la piste de la possibilité croissante offerte aux très jeunes enfants...

Autisme, poids de naissance et prématurité Publié le 24/02/2014 - 09h05

Plusieurs études montrent le lien qui existe entre autisme d'une part, et poids faible à la naissance et/ou prématurité d'autre part. Pour des raisons encore inconnues, cette concordance varie chez les filles et chez les garçons.

Asthme : mangez plus de fruits et légumes ! Mis à jour le 20/06/2006 - 00h00

Et si les fruits et légumes étaient les grands médicaments de ce début de siècle ? Après des résultats remarquables en prévention des cancers, ils sont en passe de démontrer leur efficacité en prévention de l' asthme .

Plus d'articles