PUBLICITÉ

Attention au jus de pamplemousse quand vous prenez des médicaments

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/10/2008 - 00h00
-A +A

Des études récentes ont montré que le jus de pamplemousse a un effet sur l'assimilation de certains médicaments. Voyez ici quels médicaments sont concernés, et comment l'influence fonctionne exactement.

PUB

Jus de pamplemousse et médicaments: un risque de surdosage

Jusqu'à aujourd'hui, seul le jus de pamplemousse est connu pour interagir fortement avec quelques médicaments. La nature de cette interaction ne va pas dans le sens d'une "réduction de l'efficacité de ces médicaments, mais d'une augmentation de la fréquence et de la gravité de leurs effets indésirables" précise l'Agence francaise de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).
Pourquoi? Tout simplement parce que l'absorption intestinale de certains médicaments est régulée par une enzyme (CYP3A4). Or certaines substances présentes dans le jus de pamplemousse (la bergamotine et un de ses dérivés) entrent en compétition avec cette enzyme, ce qui a pour effet d'augmenter l'absorption intestinale des médicaments. Il y en a donc plus dans le sang.

Jus de pamplemousse: quels sont les médicaments concernés?

Deux classes médicamenteuses sont particulièrement concernées.
Ce sont des médicaments dits immunosuppresseurs préconisés contre les rejets de greffes, comme le tacrolimus et la ciclosporine (dénomination internationale commune), avec un risque accru de toxicité pour les reins si le jus de pamplemousse est bu de facon régulière en même temps que le médicament.
Ce sont également certains médicaments utilisés pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang comme l'atorvastatine et encore plus particulièrement la simvastatine. Concernant l'atorvastatine, la prise concomitante de jus de pamplemousse revient à doubler la dose du médicament. Quant à la simvastatine, le jus de pamplemousse multiplie par 15 l'absorption de ce médicament, ce qui équivaut à prendre la dose de 2 semaines en une seule fois! Au final, associer le jus de pamplemousse et ces médicaments peut provoquer des atteintes musculaires graves.
En pratique, l'Afssaps conseille donc "d'éviter de prendre du jus de pamplemousse dans les deux heures qui précèdent la prise de ces médicaments, et de limiter la consommation à moins d'un quart de litre par jour".

Attention, seul le jus de pamplemousse est concerné. Les autres jus de fruits, comme les jus d'orange, de pomme ou autre, n'ont aucune influence de ce type et sont donc autorisés avec les traitements médicamenteux.

Alors un conseil, lisez bien la notice de vos médicaments, notamment la rubrique interactions où sont systématiquement indiqués les aliments qu'il faut éviter de consommer lorsque l'on suit un traitement médicamenteux.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/10/2008 - 00h00 Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), mise au point, octobre 2008.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le pamplemousse : soleil et tonus dans l'assiette Publié le 12/02/2016 - 10h26

Le pamplemousse est l'un des plus gros représentants de la famille des agrumes... et comme pour les autres, ses apports ne se limitent pas à la vitamine C. Et puis c'est vrai que cette grosse boule jaune évoque irrésistiblement le soleil: de quoi s'é...

Statines: LE médicament anti cholestérol Publié le 26/03/2013 - 12h49

Le traitement de l’excès de cholestérol est installé depuis longtemps dans nos habitudes. Plusieurs familles de médicaments sont utilisées pour faire diminuer le taux de cholestérol dans le sang. La famille la plus prescrite aujourd’hui est celle des...

Plus d'articles