PUBLICITÉ

Asthme et rhinite allergique : les liaisons dangereuses

Publié par Julie Luong, journaliste santé le 29/05/2007 - 00h00
-A +A

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : en Belgique, 700 000 personnes souffrent d'asthme. Parmi elles, plus de 500 000 souffrent aussi de rhinite allergique. Autrement dit, le risque pour un patient asthmatique d'être également atteint de rhinite s'élève à près de 70%... Par ailleurs, 73% des patients sont incommodés par la rhinite dans leurs activités quotidiennes. Parce que la rhinite peut aggraver votre asthme, ne la négligez pas.

PUB

De fâcheuses affinités

L'asthme est une maladie chronique des bronches. Elle se caractérise par une hypersensibilité des voies respiratoires responsable de différents symptômes : respiration sifflante, toux, dyspnée (essoufflement), sensation d'oppression,... Quant à la rhinite allergique, c'est une maladie aiguë ou chronique de la muqueuse nasale : éternuements, écoulements nasaux, obstruction ("nez bouché"), démangeaisons en sont les principales manifestations. La rhinite allergique touche environ 10 à 25% de la population : parmi les personnes asthmatiques, sa fréquence s'élève à 70% ! Un chiffre alarmant lorsqu'on sait que la rhinite peut sérieusement aggraver l'asthme...

Des mécanismes partagés

Alors, la nature serait-elle vraiment trop injuste ? Pourquoi la rhinite jette-t-elle justement son dévolu sur les personnes déjà incommodées par des symptômes asthmatiques ? En réalité, l'association entre ces deux maladies semble notamment s'expliquer par l'existence de facteurs de risque communs. En tête de liste, les pollens, les poussières de maison (et leurs fameux "acariens"), les squames d'animaux et autres moisissures. Autant d'ennemis susceptibles d'enclencher un processus inflammatoire faisant intervenir des substances comme les leucotriènes, eux aussi communs aux deux maladies. L'explication la plus plausible ? L'existence d'un mécanisme d'interaction systémique entre les voies aériennes supérieures (le nez) et les voies aériennes inférieures (les bronches), responsable de cette double attaque...

Publié par Julie Luong, journaliste santé le 29/05/2007 - 00h00 Dossier de presse 'Asthme et rhinite allergique. Soyez vigilant !", Merck Sharp & Dohme, avril 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Questions autour de la rhinite Mis à jour le 27/05/2002 - 00h00

Rhume des foins et asthme sont souvent les expressions d'une allergie . Comment éviter le passage de l'une à l'autre ? Quels sont les traitements efficaces chez l'adulte et chez l'enfant ? Les réponses d'un allergologue et pneumologue pédiatre, le Dr...

Allergie : la rhinite s'estompe avec le temps Mis à jour le 09/01/2007 - 00h00

Les sujets allergiques ont un espoir de voir leurs épisodes de rhinite s'espacer avec le temps. En effet, la fréquence de cette maladie chronique diminue avec l'avancée en âge. Parallèlement, l' asthme est un prédictif de rhinite , tout comme les ant...

La rhinite allergique favorise l'asthme Mis à jour le 08/11/2005 - 00h00

Les asthmatiques souffrent souvent de rhinite allergique , laquelle constitue un facteur aggravant de l' asthme . Mais inversement, les patients atteints de rhinite allergique développent plus souvent un asthme. Ainsi, en cas de rhinite allergique, i...

Asthme, rhinite et autres allergies Publié le 31/03/2015 - 09h50

La fréquence et la gravité des allergies ne cessent de progresser. Qu'il s'agisse de rhinite allergique , d'allergie alimentaire ou d'asthme, ces affections entravent au quotidien la vie sociale et professionnelle des sujets concernés. Le point sur v...

Plus d'articles